Les sorties d’albums pop, rock, electro, rap, jazz du 29 octobre 2021

Dans la sélection de la semaine :  Sam Evian, Geese, The War On Drugs, Wine Lips, Julien Ribot, Nightmares On Wax, Pacôme Genty, Natalie Jane Hill, Strawberry Guy, Zhalih, Billy Bragg, Tenderloniou, Mick Jenkins, Mary Lattimore, Tim Linghaus…

sorties-29-octobre-2021
© Susto – Time in the Sun (cover album)

A l’affiche :

Sam Evian – Time To Melt

Sam Evian – Time To Melt Sur son nouvel album, le 3e, depuis ses débuts solo en 2016, Sam Evian, (associé au Celestial Shore) propose en compagnie de sa partenaire Hannah Cohen un habile mélange entre pop, soul, glam-rock, soft rock 70’s et même jazz. Un album facile à écouter, très “sunshine music”, qui part dans pas mal de directions avec des tas de références plus ou moins identifiables. En en guise de fil rouge, on y verra le désir de proposer une musique radieuse, aux mélodies chatoyantes et légères, et subtilement arrangées. Idéal pour bien démarrer le week-end ! (Fat Possum Records) – écouter

Geese – Projector

Geese - ProjectorC’est la nouvelle sensation rock du moment, une fois encore proposée par le label Partisan records (Fontaines D.C., IDLES, Pottery… excusez du peu). Geese est un groupe de New York, comme son son l’indique, qui nous offre là un disque qui rassemble un peu toutes les tendances du rock actuel (Black Country New Road, Squid…) avec des morceaux rock dansants, soutenus par une grosse basse et des références 80’s (Television, Talking Heads…) évidentes. Un style qui pourra évoquer aussi The Strokes avec ici encore plus de folie et ce côté “débridé” et “imprévisible” dans les morceaux qui rend le projet finalement assez attachant. (Partisan Records/PIAS) – écouter 

The War On Drugs – I Don’t Live Here Anymore

The War On Drugs – I Don’t Live Here AnymoreNotamment depuis le splendide Lost In The Dream (2014), on est toujours curieux de découvrir un nouvel album de The War On Drugs avec toujours, au contact des musiques du groupe d’Adam Granduciel, la sensation de traverser de vastes paysages américains… avec des références qui vont, en gros, de Dire Straits à Springsteen. Malgré tout, après A Deeper Understanding (2017), il se dégage une impression de redite dans les compos souvent prévisibles ou ampoulées qui laissent le sentiment que qu’Adam Granduciel fait du surplace. Dommage. (Atlantic/Warner) – écouter

Wine Lips – Mushroom Death Sex Bummer Party

Wine Lips - Mushroom Death Sex Bummer PartyOn est tout de suite en terrain connu au contact des chansons de Wine Lips avec ce son garage rock Californien immédiatement reconnaissable, popularisé depuis une bonne décennie  par Ty Segal ou Osees. Sauf que le groupe en question nous vient de Toronto au Canada. Mais peu importe car leur Mushroom Death Sex Bummer Party (tout un programme !) fera le même effet que les musiques des groupes sus-cités. On y entendra un rock tonique et nerveux, aux rythmes serrés et aux et guitares affutées comme jamais pour 33 minutes sans le moindre répit. Du beau boulot de la part de ces joyeux drilles ! (Stomp records) – écouter

Julien Ribot – Do you feel 9 ?

Julien Ribot – Do you feel 9 ?Julien Ribot a mis les petits plats dans les grands pour ce 4e album aux allures de concentré de pop rock psychédélique 70’s. Artiste pluridisciplinaire, le français travaille aussi bien pour le théâtre, les arts visuels  que pour la musique… un art où il excelle comme on s’en rendra compte à l’écoute de ce roboratif Do you feel 9 ?. Un disque chanté en anglais et joué en compagnie de Fred Frith, Jimi Tenor, Barbara Carlotti, Rémi Antoni et Olivier Marguerit aux chœurs. Une jolie réussite qui se décline le temps de neuf chansons dans lesquelles on entendra sans doute les fantômes de Bowie, des Beach Boys ou de T-Rex. A déguster instamment ! (December Square / Kuroneko) – écouter

Nightmares On WaxShout Out! To Freedom…

Nightmares On Wax - Shout Out! To Freedom...Vétéran du label anglais WARP, le producteur George Evelyn revient avec son projet Nightmares On Wax initié en 1988 et qui a connu les belles heures de la période chill / downtempo / abstract hip hop, à la jonction des années 90 et 2000, avant de tomber un peu dans l’oubli. Ce fan de jazz, de hip hop, de dub et de soul signe son 13e LP en compagnie de quelques voix de la scène soul actuelle : Shabaka Hutchings, Haile Supreme, Wolfgang Haffner, Greentea Peng, OSHUN, Pip Millett, Sabrina Mahfouz…). Le résultat donne un disque assez cinématique, assez pépère aussi, il faut bien le dire.  (Warp/Kuroneko) – écouter

Pacôme Genty – Debut

Pacôme Genty - DebutLe premier album solo de Pacôme Genty est une belle surprise. Celui qui a fait ses débuts aux côtés d’Arman Méliès et que l’on a connu par le passé dans les groupes Erevan Tusk et Rrose Tacet, fait son retour en solo sous son propre nom avec un album pop extrêmement varié. 10 chansons chantées en anglais mais aussi un peu en français, magnifiquement arrangées, avec ici, la présence d’un saxophone, ou là, celle, plus prononcée, de sonorités électroniques. Un album aux charmes multiples à écouter aussi bien en balade qu’en position allongée. (PIED DE NEZ COLLECTION / Microcultures / Kuroneko) – écouter

Tim LinghausMemory Sketches II

Tim Linghaus continue d’explorer sa mémoire familiale avec le (troisième) opus de la série Memory Sketches. Après une escapade Pop déviante (à la manière de James Blake) le temps de deux albums, le pianiste allemand retrouve les fondamentaux de sa musique, un piano latin et lumineux, émouvant au possible, une belle réussite. Un peu comme un photographe, ce natif de l’ex Allemagne de L’Est ranime des clichés familiaux où il se raconte enfant, le traumatisme du divorce de ses parents, la mort de ses proches, le père puis la grand-mère mais aussi la reconstruction mémorielle de l’existence de sa mère avant sa naissance. (Schole Records) – écouterchronique complète

La sélection de la semaine en détail : 

Indie-Pop, Dream pop, Electro-pop, French Pop, Chanson, Folk…

Sam Evian – Time To Melt
Natalie Jane Hill – Solely
Dear Laika – Pluperfect Mind
Marissa Nadler – The Path of the Clouds
Lunar Vacation – Inside Every Fig is a Dead Wasp
Strawberry Guy – Sun Outside My Window
Tori AmosOcean To Ocean
Bandit VoyageAmour sur le disque
Richard AshcroftAcoustic Hymns Vol. 1
ZhalihThey Call
SustoTime in the Sun
Pacôme Genty – Debut

Rock, Punk, Blues, Garage, Post-rock, Stoner…

The War on DrugsI Don’t Live Here Anymore
Wine LipsMushroom Death Sex Bummer Party
GeeseProjector
Charlotte CornfieldHighs in the Minuses
Julien Ribot – Do you feel 9 ?
Billy BraggThe Million Things That Never Happened
KUUNATIC – Gate of Klüna
Vestale Vestale & Ray BorneoPetite apocalypse pour adultes et adolescents

Jazz, World, Funk, Soul, Groove, Afobeat, Disco…

Robin Hatch – T​.​O​.​N​.​T​.​O.
Nightmares On WaxShout Out! To Freedom…
Tenderloniousstill flute
Jamael DeanPrimordial Waters
Adam BałdychPoetry
Christian Brückner & Michael WollnyHeinrich Heine – Traumbilder
Anna GrétaNightjar in the Northern Sky

Rap, Hip hop, R’n’b…

Mick JenkinsElephant In the Room
MaloryMillennimal
Rome Streetz & Ransom – Coup De Grâce

Ambient, Modern classical, electronica, minimal, experimental…

Mary Lattimore – Collected Pieces II: 2015​-​2020
Tim LinghausMemory Sketches II
Bitchin BajasSwitched On Ra
Light ConductorSequence Two
Peter CavalloHuman Frailty
Sophie HutchingsEchoes In The Valley
SiP​/​PrezzanoSiP​/​Prezzano
Chad CrouchField Report Vol. 26: Nelscott
LamaszBroderie
GrandbruitVille inerte

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.