Le dilettante

Le vin des rues – Robert Giraud

Après « La petite gamberge », Le Dilettante réédite un autre livre de Robert Giraud où il raconte la cloche et les petits boulots, trempant sa plume dans le carbure servi au comptoir.

Au nom du pire – Pierre Charras

Durant une campagne électorale, le Maire d’une petite ville décide de dire la vérité sur son passé trouble. Une plongée dans les années de l’après-guerre, un texte sur la culpabilité, le pardon et surtout la vérité.

Afin que rien ne change – Renaud Cerqueux

A travers l’histoire du rapt d’un richissime homme d’affaires, Renaud Cerqueux nous convainc du triste sort qui nous attend. Les dés sont jetés et l’humanité court à sa perte !

Marion Messina – Faux départ

Dans son  premier roman, Marion Messina raconte l’échec d’une société qui condamne toute une génération à mener une existence précaire, soumise au bon vouloir des puissants.

Amour, gloire et dentiers – Marc Salbert

Un roman désopilant qui met en scène des vieux un peu dévergondés et dont on ne sait que faire. On pense inéluctablement aux « Vieux de la vieille » avec Gabin et Noël-Noël.