Chronique du 115, une histoire du SAMU social – Aude Massot

Une plongée au coeur du SAMU Social, le 115, pour vivre le quotidien de ceux qui viennent en aide jour et nuit aux sans-abri dans les rues de Paris.

 Chronique du 115 planche

Après Québec Land paru en 2011, un livre dans lequel elle évoquait l’histoire de deux jeunes Français qui décident de quitter la France pour vivre une expérience au Canada, Aude Massot s’intéresse cette fois au SAMU Social, un service destiné à lutter contre l’exclusion et à aider les personnes qui vivent dans la rue, créé par Xavier Emmanuelli en 1993 alors qu’il était en fonction dans le gouvernent Chirac.

 Chronique du 115 couverture - aude massotDans la lignée des passionnantes BD reportages parues au cours de ces dernières années (Le Château, Quai D’orsay…), la dessinatrice se met en scène dans son récit, dessinant le In et le Off de son enquête, pour dresser un portrait le plus juste possible de ce qu’est le SAMU social aujourd’hui.

Tout débute par un coup de fil au responsable du service de communication du SAMU social. Au départ pas très chaud pour accueillir la demoiselle dont il ne comprend pas trop la démarche, il acceptera finalement la venue d’Aude Massot dans ses services.
la seconde étape consistait à rencontrer nécessairement Xavier Emmanuelli. Cette rencontre se fera dans un petit restaurant. On y apprendra quel a été son parcours, lui qui fut médecin dans la marine marchande, mais également la classification exacte des exclus de la société qu’il répartit en quatre catégories : les « sans abri », les « sans domicile fixe », les « sans toit stable » et les « migrants ».

Puis ensuite vient le temps de l’enquête, le reportage dans le quotidien des infirmiers et assistantes sociales du 115. Aude participe à leurs « maraudes » la nuit dans Paris, sillonnant les rues en voiture pour prendre des nouvelles de ceux qui dorment dehors afin de voir « si tout va bien » s’ils n’ont besoin de rien.
Avec pas mal de détails, d’anecdotes et de précisions sur ce métier pas comme les autres, Aude Massot raconte dans un style simple mais très touchant, où l’humour n’est jamais absent, ce que c’est que travailler auprès des exclus et des déshérités, la manière dont il faut leur parler, en respectant leur intimité et leur volonté. Une belle réussite pour cette jeune auteure.

Chronique du 115, une histoire du Samu social
Scénario et dessin : Aude Massot
Éditions STEINKIS
128 pages – 17€
Parution : 11 janvier 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *