Amor Blitz – Ta jalousie est un drone

Venu de Strasbourg, le groupe Amor Blitz remet au goût du jour le punk-rock français de la fin des années 70 dans un premier album épatant.

amor blitz photo 2017
photo © Laura Sifi

Une voix un peu nasillarde – celle d’Emmanuel Szczygiel, chanteur et guitariste du groupe –, une rythmique d’enfer, des guitares tranchantes, des textes et des refrains accrocheurs… Amor Blitz dévoile sur ce premier album une personnalité musicale déjà bien affirmée.

amor blitz Ta jalousie est un drone cover albumSi le revival 80’s n’a pas attendu cet album pour donner ce qu’il a de meilleur, Ta Jalousie Est Un Drone fait pourtant partie des choses les plus épatantes entendues dans le genre depuis des lustres.
Ce disque nous ramène directement en 1979 au temps du punk, des perfecto rouges, des moule-burnes en cuir des premiers albums de Téléphone, Trust, Bijou, Starshooter et compagnie… Une époque où chanter en français n’était pas forcément une garantie pour réussir.
Prés de 40 ans plus tard, les choses ont bien évolué. Le rock se conjugue dans toutes les langues et surtout en français depuis quelques années sous l’impulsion notamment de micro labels épatants et de plaques tournantes du rock Made In France que sont Born Bad Records ou La Souterraine, pour n’en citer que deux.
A ce titre, Amor Blitz est un bel exemple de réussite en matière de recyclage. Car ce qui n’aurait pu n’être qu’une caricature, un clin-d’œil ou une farce, s’avère finalement être un excellent album de rock, bourré d’énergie, très accrocheur, sans gras et fourmillant de singles.

Cette production on la doit à un quatuor Strasbourgeois affûté au possible, certes qui n’invente rien mais qui réussit avec ces 11 chansons, dont le génial titre éponyme Ta jalousie est un drone en tête, à raviver un certain esprit du rock français d’avant Mitterrand. Quinquas nostalgiques et ados curieux devraient y largement leur compte.

Benoit RICHARD

Amor Blitz – Ta jalousie est un drone
Label : October Tone Records / La Souterraine
Sortie : 16 juin 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *