La France sur le pouce – Courtois et Phicil

Olivier décide un jour de tout plaquer et de partir en auto-stop sur les petites routes pour un tour de France riche de rencontres. Une BD étonnante et pleine d’humanité.

Olivier, le narrateur voit la quarantaine arriver et ses illusions de bonheur s’envoler. Désormais seul, sans attache, il décide mettre entre parenthèses son activité de journaliste, de quitter son train-train quotidien pour se lancer à la conquête du monde, ou plutôt de la France, celle de nos régions, loin des grandes villes et de leur agitation. Avec son paquetage sur le dos, le voilà arpentant les routes départementales, le pouce levé, attendant qu’un(e) automobiliste sympa s’arrête et le transporte jusqu’à sa nouvelle étape.
Tout au long de son voyage, il va faire des rencontres, plus ou moins brèves, monter aux côtés de gens de toutes sortes, de tous horizons, de tous milieux, avec chacun leurs problèmes, leurs soucis qu’ils balancent sans retenue à cet interlocuteur d’un jour peu banal.

La France sur le pouce raconte cette aventure buissonnière, ce périple, ce voyage fait de hasards, d’imprévu et de rencontres parfois étonnantes, de nuits à la belle étoile sur une plage ou dans un parc.
Olivier Courtois nous embarque ainsi dans son sillage, nous faisant partager sa mélancolie mais également la beauté des paysages des régions qu’il traverse, mais surtout les discussions, parfois surréalistes, parfois touchants qu’il peut avoir avec les conducteurs qui s’arrêtent sur le bord de la route.
De ces rencontres souvent singulières qui débouchent parfois sur une invitation à dormir ou à manger, Olivier Courtois en a fait un livre rempli d’intimité et de questionnements, un récit touchant, porté par le trait rond et les couleurs superbes de Phicil, très à l’aise dans la manière de représenter tous ces lieux chargés d’histoire que traverse Olivier.

Un très joli voyage auquel on prend part sans retenue, avec un mélange de curiosité et d’admiration pour cet homme coupé du temps, guidé par l’incertitude et affranchi de toute préoccupation matérielle.

Benoit RICHARD
La France sur le pouce
Scénario : Olivier Courtois
Dessins et couleurs : Phicil
Editeur : Dargaud
1640 pages – 19.99€
Parution : 17 mars 2017

One thought on “La France sur le pouce – Courtois et Phicil

  1. Une excellente BD. Il est à noter qu’Olivier Courtois a également commis un très bon roman : Sur la route au bout de la nuit, dans lequel l’univers de Kerouac rencontre celui de Céline. Il est là aussi question d’une longue marche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *