Partner – In Search Of Lost Time

On n’aura pas fini d’entendre parler du courant « queer-punk ». Et il y a fort à parier qu’avec leur premier album les filles de Partner vont casser la baraque pour cette fin d’année.

Partner
Photo © Colin Medley

Les deux chanteuses et guitaristes canadiennes représentent tout ce qu’il peut se faire de mieux dans le courant « queer-punk » : elles sont lesbiennes, possèdent un énorme sens de l’humour, fument plus de weed que Method Man, Redman et Cypress Hill réunis et sont incroyablement libres d’esprit. Mais ce qu’on retiendra plus d’elles et de leur In Search Of Lost Time, ce sont des compositions accrocheuses et furieuses, à mi-chemin entre indie rock, power-pop et grunge bubblegum avec des titres bien musclés comme Everybody Knows  qui ouvre le bal mais également les terrassants Comfort Zone , Angels From Ontario  et autres Sex Object .

In Search Of Lost Time par PartnerImaginez une dose de Weezer, The Breeders ou encore Veruca Salt avec un songwriting proche d’Alanis Morrisette période Jagged Little Pills à l’écoute de ce premier album qui sent bon les années 1990. Accompagnées de Kevin Brasier à la basse et de Simone TB à la batterie, Partner chante à l’unisson et fait crier leurs six cordes grâce à des solos à faire pâlir des Van Halen et Thin Lizzy notamment sur Gross Secret  au crescendo bouillant, Daytime TV et You Don’t Have To Say Thank You. Même si l’humour prime sur les textes du duo, elles n’hésitent pas à se révéler plus poignant notamment avec les morceaux plus pop comme Remember This et Play The Field où elle évoque la difficulté de revendiquer leur attitude queer notamment durant les années lycée sans oublier les accents bluesy de Creature In The Sun montrant deux lyricistes plutôt talentueuses et pointues.

Avec ce premier album bien acidulé et doucement enragé qu’est ce In Search Of Lost Time, nul doute que Partner va prendre les rênes du courant queer-punk, là où PWR BTTM a misérablement échoué en début d’année à cause des controverses que l’on connaît tous. Josée Caron et Lucy Niles sont bien plus qu’un duo queer drôle et à la cool, ce sont deux musiciennes libres d’esprit qui inciteront son auditeur à l’expression de soi et à revendiquer haut et fort leur identité.

Florian SONI BENGA

Partner – In Search Of Lost Time
Label: You’ve Changed Records
Sortie : 8 septembre 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *