Le sens de la fête – Eric Toledano et Olivier Nakache

Retour à la comédie pour le duo Eric Toledano et Olivier Nakache avec un feel-good movie sur fond de fête de mariage, mais vu des coulisses.

Le Sens de la fête : Photo Jean-Pierre Bacri

Le mariage : un sujet universel et léger se prêtant à tous types de situations et d’émotions mais offrant un cadre assez limité… pour peu qu’on décide de ne pas trop en sortir. Car dans ce cas présent on n’est pas dans une production type Baby Sitting ou Very Bad Trip mais bien dans une comédie française haut de gamme, avec gros budget, gros casting et happy end de rigueur, dans laquelle on suit durant 1h40 Max et son équipe, chargés de l’organisation d’un fastueux mariage dans un château du XVIIème siècle.

Le Sens de la fête : AfficheMalgré son découpage façon 24h chrono (sensé donner du rythme) Le sens de la fête est un film assez mou et sans grande surprise, avec une succession de scènes convenues, avec ses engueulades, ses retrouvailles, ses amourettes secrètes, ses pétages de plombs, ses réconciliations autour du buffet, et à la fin tout le monde embrasse la mariée… ou presque.

On l’auras compris, plutôt que de jouer l’option jeune et trash en essayant de dynamiteur un peu le concept éculé du film de mariage, le duo lorgne gentiment du côté du cinéma des Bacri-Jaoui avec, d’ailleurs, un Bacri qui fait du « 100% Bacri ». Classique, certes, mais parfait dans son rôle de patron bougon mais au coeur grand comme ça. Les autres acteurs, eux aussi campent des personnages sans surprise. Jean-Paul Rouve joue un photographe loser, Vincent Macaigne reprend son rôle habituel de gentil dépressif lunaire, Gilles Lellouche incarne un DJ un peu beauf, grande gueule, mais sympa. Bref, chacun est à sa place, dans la peau de personnages suscitant tous une réelle empathie, mais qui restent bien trop figés.

La comédie chorale de Toledano et Nakache se regarde gentiment, on sourit de temps en temps, on est rarement touché. Il y a quand même quelques petites trouvailles ici et là, mais dans l’ensemble tout est trop convenu, trop écrit, parfois même un peu lourdement, notamment les running gags.
Heureusement que la second partie du film, plus rythmée, réserve quelque surprises, mais pas suffisamment pour faire oublier un ensemble assez poussif et bien trop calibré pour susciter un réel enthousiasme.

Benoit RICHARD

Le sens de la fête
Film français de Eric Toledano et Olivier Nakache
Avec Jean-Pierre Bacri, Jean-Paul Rouve, Gilles Lellouche, Vincent Macaigne…
Genre : Comédie
Durée : 1h57mn
Date de sortie : 4 octobre 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *