Harmony Woods – Nothing Special

Voici une nouvelle révélation indie rock plutôt sympathique venue tout droit de Philadelphie. Elle se nomme Harmony Woods et a publié un premier album intitulé Nothing Special.

Harmony Woods

Hormis Sofia Verbilia au chant, à la guitare et aux claviers, on retrouve également les membres du groupe Modern Baseball avec le guitariste Brendan Lukens ainsi que b à la production et qui, parallèlement, s’éclate avec son side-project Slaughter Beach, Dog. Le trio nous offre un premier aperçu plutôt agréable à l’écoute où l’amour est au centre de l’attention.

Harmony Woods – Nothing SpecialA travers des intermèdes acoustiques et reposantes intitulées Vignette divisées en quatre parties, on se laisse guider par des compositions électriques à la croisée de l’indie rock et du post-punk avec The Best Thing, Jenkintown-Wyncote et l’incroyable Negro y AzulHarmony Woods met en scène une relation amoureuse avec ses hauts et ses bas. On suit avec attention le déroulement de cette relation entre anxiété et bonheur partagé avec Parking Lot et The Worst Things où l’on assiste à la crise avant de connaître une seconde chance sur Renovations ainsi que Equinox qui clôt la cérémonie avec élégance.

Au final, Nothing Special possède quelque chose de spécial. Tout simplement parce que Harmony Woods arrive à détailler les hauts et les bas d’une relation amoureuse sans pudeur et sans retenue, le tout sur des mélodies entraînantes et cristallines, le tout sur une production maîtrisée de Jake Ewald. Une bonne surprise.

Florian SONI BENGA

Harmony Woods – Nothing Special
Label: Honest Face Records
Sorti le 5 mai 2017

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar
  Souscrire  
Me notifier des