5+5 = les disques préférés de Charlie O.

Il est marseillais, il joue de l’orgue à tuyaux mélangé de pédale Moog comme personne, et il vient de sortir un album épatant intitulé M2. A la découverte de Charlie O. à travers ses disques favoris.

Charlie O Photo © Thibault Martinez
Photo © Thibault Martinez

On a découvert  Charlie O. en 2017, ce musicien organiste à l’Eglise Sainte-Marguerite de Marseille, grand fan d’Eddy Louiss, collaborateur par le passé d’Etienne de Crécy,  Katerine et de Mendelson ou, plus étonnant encore, réalisateur de BO de films pour le roi du X, John B. Root. Son style singulier nourri de multiples influences (du jazz à la muzak) a donné à ce jour quelques albums étonnants, pour ne pas dire passionnants, dont le tout dernier M2, à découvrir sur sa page bandcamp !

mars 2018

5 disques du moment :

Canari – Désamorceur
un vrai album de qualité avec 8 morceaux différents, inventifs, légers. Rythmiquement le duo guitare / batterie est exceptionnel.

Mocke – L’Anguille
Un musicien que j’adorais déjà dans le groupe Holden ! L’anguille, c’est frais, à l’arrache, avec un super son de gratte.

Mendelson – Sciences Politiques
Les traductions des textes sont parfaites, et les textes d’origines excellents.

bien sûr le prochain Mohamed Lamouri
Chanteur de Paris. Qui mieux que lui peut revendiquer ce titre depuis la môme Piaf ?

et mon album M2, qui est à l’évidence le plus bel album d’orgue-à-tuyaux-mélangé-de-pédale-Moog enregistré au sud du Vélodrome depuis que la sardine ne bouche plus le port.

5 disques pour toujours :

Une bonne compilation de Docteur Nico
Un guitariste zaïrois qui accompagnait Rochereau, et c’est tout de suite le week-end.

Glenn Gould – Les Variations Goldberg
Version 1981, je ne sais pas, une impression de la perfection ?

Come to Daddy d’Aphex Twin, ou alors Radio-Aktivität de Kraftwerk
Parce qu’on peut faire de pures chansons pop qui ne ressemblent pas à ce qu’il se fait d’habitude.

Eddy Louiss et sa Multicolor Feeling Fanfare, ou Trio HLP, ou avec Bernard Lubat, ou Stan Getz, ou...
Ah la la, Eddy qui nous a quitté, comment fait-on maintenant ?

Coup de bol faramineux, le premier disque que j’ai acheté est un double album de Duke Ellington rempli de chefs-d’œuvre, avec notre Django Reinhardt national, aussi bien que de l’orgue hammond, des solos prodigieux ou des arrangements à la Stravinsky extraordinaires. Ma madeleine de Proust à moi.

Charlie O. – M2
Label ! Sounds Like Yeah!
Date de sortie : 24 décembre 2017

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Souscrire  
Me notifier des