L’orgue d’église de Charlie O. détourné et bricolé par l’électronique

L’organiste Charlie O. s’éloigne de la démarche de son précédent album, Marguerite, pour proposer avec M2, une production mêlant orgue d’église et électronique, étonnante d’originalité et d’inventivité.

charlie o
Charlie O Photo © Thibault Martinez

On a découvert  Charlie O. en 2017, ce musicien organiste à l’Eglise Sainte-Marguerite de Marseille, également collaborateur par le passé d’Etienne de Crécy,  Katerine et de Mendelson ou, plus étonnant encore, réalisateur de BO de films pour le roi du X, John B. Root.
Cet album, intitulé sobrement Marguerite et diffusé par La Souterraine en 2017, était sorti sur sa page bandcamp déjà en 2015, et faisait suite à deux autres : The President et Double Drums parus respectivement en 2005 et 2007. Deux productions teintées d’humour, dans lesquelles on pouvait entrevoir sa passion pour les grands organistes de jazz tels que le regretté Eddy Louiss.

CHARLIE O - m2 coverCharlie O. revenait à la toute fin de cette même année 2017, plus exactement le soir de Noël, pour sortir sur le label de Laurent GarnierSounds Like Yeah!,  M2, un nouvel album, en hommage  au duo techno-dub Maurizio… même si ça ne saute pas aux oreilles d’emblée. L’occasion pour l’auditeur curieux de découvrir une autre facette du talent du Marseillais dans un style beaucoup plus « funky », utilisant son orgue à tuyaux de manière détournée, pour ne pas dire décalée, dans des compositions retravaillées par ordinateur où l’art du sampling, du collage, des effets et des traitements prend le pas sur l’instrument d’origine (l’orgue). Une démarche à laquelle il associe le percussionniste brésilien Edmundo Carneiro (connu pour ses collaborations avec Saint-Germain ou De La Soul) qui apporte ici une touche exotique, voire mystique, au projet.

Le résultat donne un disque totalement atypique, qui ne ressemble à rien de ce que l’on peut écouter habituellement. Un disque extrêmement varié, entre musique exotique, easy listining, musique de film ou ambient… dans un esprit assez proche du récent Euphonie du Français Ojard.
Un objet musical aussi étrange que passionnant, sans doute un poil déroutant au départ mais qui au fil des écoutes se révélera totalement addictif.

Benoit RICHARD

Charlie O. – M2
Label ! Sounds Like Yeah!
Date de sortie : 24 décembre 2017

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Souscrire  
Me notifier des