Fuzati réédite des disques de Library Music avec Le Très Groove Club

Après le Très Jazz Club, Fuzati lance Le Très Groove Club , un label dédié aux rééditions de Library Music française. Ca démarre avec deux albums de Jacky Giordano.

le tres groove club

Il y a deux ans, Fuzati, l’incomparable rappeur masqué et à l’humour très acide, connu aussi sous le pseudo Le Klub des Loosers, fondait en compagnie d’Elvin Pagiras (directeur de chez Modulor)  Le Très Jazz Club, avec l’idée de ressortir des albums de jazz méconnus, voire totalement inconnus. A ce jour, 5 rééditons sont déjà disponibles chez Modulor, principalement consacrées à des musiciens de Jazz japonais… que vous pourrez découvrir dans ce passionnant article.

Parallèlement, Fuzati, grand collectionneur de disques (jazz, musique brésilienne, library music, etc.), fait écouter ses trouvailles lors de mixes en ligne ou de DJ Set à Paris. Parallèlement, il est invité au Worldwide Festival de Gilles Peterson, en Suisse, en Belgique et régulièrement à Tokyo. Et depuis 2018, il est en résidence à La Petite Halle de la Villette, invitant chaque mois d’autres amoureux de vieux sons à partager les platines : Etienne Jaumet, le label Pan European Recording, Forever Pavot, Olivier Cachin etc.) avec à chaque fois un thème différent.

Avec l’envie toujours plus grande de faire découvrir des trésors de musiques oubliées, Fuzati lance cette fois Le Très Groove Club, un label, dédié la Library Music française.

Pour sa première sortie, Fuzati rend hommage au compositeur Jacky Giordano (qui a notamment travaillé avec le cinéaste Jean-Pierre Mocky) en rééditant deux fameux albums :
Tout d’abord Pop In… Devil’s Train, un disque de Funk sorti en 1976 sur le label Montparnasse 2000.
Le second est une réédition de l’album Boucles Rythmiques, paru à peu près à la même époque sur le label Musax. Il est sorti à l’époque sous le nom de José Pharos, l’un des quelques pseudos utilisés par Jacky Giordano en tant que composteur durant sa carrière. On y découvre un son Cosmic Disco avec des touches funk. On y trouvera notamment l’influence de grands noms de l’époque comme Isaac Hayes ou Steve Wonder mais tout en gardant un son « Library » très identifiable et bien dans le style en vogue à ce moment-là chez Tele Music ou ailleurs.

Ces deux superbes rééditions sortent ce vendredi 25 janvier 2019 sur Le Très Groove Club / Modulor.

A noter que pour les amateurs de Jacky Giordano, le label Farfalla Records a publié une compilation de titres composés entre 1972 et 1975.

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Souscrire  
Me notifier des