Des questions sur les Intelligences artificielles traitées en BD

Qui a peur des intelligences artificielles ? Peur pour sa liberté, sa sécurité ou son job… Nous tous… Le robot sera-t-il l’avenir indépassable de l’homme ? Il ne fallait pas moins que d’une dessinatrice, d’un auteur, d’un scientifique et de 200 pages illustrées pour répondre aux deux questions.

intelligences artificielles

Dans une première partie, le trio tente de nous expliquer le fonctionnement d’une I.A. Une I.A., c’est un faisceau de neurones numériques, des matrices de millions de calculs de probabilités qui empruntent des chemins complexes et balisés, après avoir compilés des montagnes de données… Je croyais avoir compris, j’ai cru comprendre, j’ai presque compris, cet ouvrage parvient à nous rendre accessibles ces fameux algorithmes. Une I.A. apprend et reproduit. Les terroristes rejoignant la Syrie crurent malin, afin de brouiller les pistes et de tromper la police des frontières, de prendre successivement trois avions différents pour rejoindre Damas. Les médecins, journalistes et affairistes empruntaient des vols directs. Ce fut un jeu d’enfant, pour une I.A., d’identifier et de dénoncer les malveillants… jusqu’au jour où ils montèrent dans un bus ou tentèrent le stop… L’I.A. ne conçoit pas, n’improvise pas…

intelligences artificielles couvNous veulent-elles du bien ? L’I.A. est une machine hyperspécialisée, qui reproduit ce qu’elle a appris, dans les limites posées par son programmateur. Ce formidable outil est dénué, comme tous les outils, de sens moral. Un marteau ou une hache ne sont ni bons, ni mauvais, seules les utilisations qui en seront faites par leurs propriétaires prendront une finalité.

Des I.A. sont désormais imbattables eux échecs et au go. Certaines peignent comme Van Gogh, d’autres écrivent à la façon de Victor Ugo. Dans une société qui s’est ingéniée à tayloriser le travail, il n’est point de postes de guichetier, traducteur, agent de maintenance, courtier, avocat spécialisé ou fiscaliste, qui ne leur soient inaccessibles.

Nous sommes tous condamnés… Le scénariste Fibretigre est moins convaincant en futurologue. Nous travaillerons moins et taxerons le travail des robots. Nous programmerons, entrainerons et contrôlerons les I.A. Nous serons plus créatifs… Nous imaginerons un monde nouveau. Ayez confiance !

Stéphane de Boysson

Intelligences Artificielles – Miroirs de nos vies 
Scénario : Zéphir et FibreTigre
Dessin : Héloïse Chochois
Éditeur : Delcourt
190 pages – 19,99 €
Parution : 6 mars 2019

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Souscrire  
Me notifier des