Camilla Sparksss brasse les genres et les cultures et c’est du « brutal »

Barbara Lehnhoff de retour sous l’entité Camilla Sparksss avec un album de pop éléctronique et expérimentale aux influences multiples. Une réussite.

Camilla Sparksss
Credit photo : Roger Weiss.jpg

Il aura fallu 5 ans à Camilla Sparksss alias Barbara Lehnhoff, bassiste de Peter Kernel, pour offrir un successeur à For You The Wild. Avec Brutal, la suissesse a gagné en personnalité, faisant dériver sa musique vers des sphères nettement plus déstabilisantes, prises entre atmosphères cataclysmiques et chansons enrobées de brouillard nocif.

L’artiste convie les fantômes de la noise à se battre contre des percussions tribales sur Walt Deatney, elle invite le hip hop à côtoyer une guitare far-west sur She’s A Dream, les eighties à faire danser les dancefloors sur des synthés déviants avec So What, et le Moyen-Orient à s’inviter à coups de darboukas sur Are You OK?.

Pourtant malgré cet éclectisme apparent, Camilla Sparksss réussit l’exploit de donner une certaine cohérence à l’ensemble, de par les dérapages permanents et une conduite en état second sur des routes cabossées aux revêtements glissants.

Brutal est une oeuvre ancrée dans notre époque, nourrie de globalisation et de conjugaisons multiples, de brassage des genres et de métissage des cultures, de modernité et d’héritage underground. Un album qui interpelle de par sa multiplicité et sa force singulière. Très fortement recommandé.

Roland Torres

Camilla Sparksss – Brutal
Autoproduit
Date de sortie: 5 avril 2019

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Souscrire  
Me notifier des