Flesh Empire : un choc visuel inédit

Après avoir été exposées dans des galeries, les planches de Flesh Empire sont éditées par Casterman, un spectacle fascinant et un album inoubliable.

Flesh Empire - Yann Legendre

Yann Legendre est un illustrateur français qui, installé aux USA, a créé sa marque : le Design Life. Sa première bande dessinée convoque, pêle-mêle, les peurs modernes : dictature, eugénisme, contrôle social, Big Data et intelligence artificielle… Dans un avenir trop proche, l’humanité s’est dématérialisée et a confié ses mémoires individuelles à un omniscient Datacenter. Par économie de matière, les consciences partagent, par demi-journée, des corps cybernétiques. Or, un savant parvient à créer une matière vivante, la chair. Tel un virus, elle se propage aux androïdes, qui se découvrent des pulsions corporelles. Le tout puissant Sénat s’affole. L’histoire ne brille pas par son originalité, ni même par sa résolution finale, mais par ses images.

Flesh Empire - Yann LegendreDès la couverture et sa titanesque femme-bulles, un extraordinaire dessin interpelle le lecteur. Sur un fond noir uniforme, Legendre trace des formes géométriques blanches, symétriques et en relief. Il mêle habilement la ville, la matrice et des cartes informatiques. Il joue avec des rayures, des bulles, des cubes ou des tores et, sous nos yeux fascinés, émergent des formes humaines. L’homme s’est fait machine, la ville a absorbé l’usine et ses machines, cette ville est fascinante et effrayante. L’homme, la machine et le décor fusionnent et se confondent dans une société idéale… ou un cauchemar transhumain. Le texte se fait rare, strictement informatif et laisse toute sa place à l’expérience visuelle. Le lecteur est saisi. Sa lecture se fait contemplation.

Stéphane de Boysson

 

Flesh Empire
Scénario & dessin : Yann Legendre
Éditeur : Casterman
130 pages noir et blanc – 19 €
Parution : 29 août 2019

Flesh Empire – Extrait :

Flesh Empire - Yann Legendre

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Souscrire  
Me notifier des