Wide Open Sky : balade à New York avec Pat Irwin et J. Walter Hawkes

Pat Irwin et J. Walter Hawkes, deux musiciens à la carrière déjà bien remplie, proposent avec Wide Open Sky un portrait de leur chère ville de New York à travers un album aux tonalités jazzy.

Pat Irwin et J. Walter Hawkes
© Lesley Martin

Musiciens Multi-instrumentistes de studio à la carrière longue comme le bras, Pat Irwin et J. Walter Hawkes, deux New Yorkais dans l’âme, et désormais quasi voisins de palier, ont joué au cours des décennies passées dans diverses formations, pour des tas de gens et de projets très divers. Ils ont travaillé pour la télévision et le cinéma mais également aux côtés d’Elvis Costello, Madeleine Peyroux, Norah Jones ou encore des B-52. Après une rencontre fortuite dans une rue de leur quartier, les deux musiciens se sont retrouvés pour une collaboration lors du Festival de Long Island en 2010.

wide open skyLe duo poursuit donc l’aventure avec cet album que l’on pourrait qualifier à première vue de « jazz atmosphérique », mais ce serait trop réducteur tant il ressort de ces compositions imaginées par ces deux vétérans des influences aussi diverses que variées avec tout au long du disque une dimension cinématographique évidente.

Composé à partie de guitare, trombone, sonorités électroniques, boîtes à rythmes vintage et orgue, Wide Open Sky est l’œuvre de deux musiciens accomplis et désireux sans doute de se faire un petit plaisir en réunissant leurs talents et leurs goûts respectifs, comme une parenthèse dans leur longue et riche carrière.
Un disque qui rappellera à l’esprit des images liées à l’architecture urbaine, et principalement à celle à la ville de New York, le terrain de jeu favori de Pat Irwin et J. Walter Hawkes et donc ici leur source d’inspiration numéro 1.

On entendra pêle-mêle sur cet album une reprise très Easy listening du classique Apache immortalisé par les Shadows en 1960, ou encore une petite musique de polar imaginaire (Automatic 3), mais aussi pas mal de ballades jazzy simples, sans fioriture, portées par les notes de guitare et de trombone du duo.
Un disque qui laisse beaucoup de place au silence, un disque à la fois calme et contemplatif, assez court mais qui se réécoutera plusieurs fois de suite sans aucun problème.

Benoit RICHARD

Pat Irwin & J. Walter Hawkes – Wide Open Sky
Date de sortie : 15 novembre 2019

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Souscrire  
Me notifier des