[Podcast] “Je suis punk” : Petites et grandes histoires du punk Caroline de Kergariou

France Culture diffuse un podcast en 5 parties écrit par la journaliste Caroline de Kergariou, décédée en août dernier. Elle revient sur l’histoire du mouvement punk dans les années 70 et  80.

jesuispunk

France Culture aime décidément  beaucoup les punks ! Après Punk génération No future proposé au printemps 2019 dans le cadre de LSD, la série documentaire où l’on pouvait entendre de nombreux témoignages d’acteurs de la scène Punk des années 70/80, cette fois c’est dans la programmation dédié à la fiction et au feuilleton que nous retrouvons l’esprit punk à travers un documentaire en cinq parties signé Caroline de Kergariou intitulé Je suis punk.

Dans cette mini série, la journaliste revient sur les moments-clés du mouvement punk.

Dans ces cinq parties d’environ 25 minutes, la journaliste revient sur les débuts du punk, les origines de ce mouvement, ses différents courants, en Angleterre, aux États-Unis mais également en France. Dans la seconde partie, elle s’intéresse aux filles du punk, aux Riot Girls qui ont donné une couleur féministe à ce mouvement au départ très masculin.

 

Dans la 3e et 4e partie, la journaliste fait un état des lieux de la scène punk en France notamment celle des années 70 et 80 avec les deux vagues qui ont déferlé successivement et qui ont donné des groupes comme Starshooter, les Dogs, Olivensteins puis ensuite Bérurier Noir, Ludwig Von 88 et autres groupes au noms improbables comme A trois ans les WC… des tas de groupes hexagonaux, pour beaucoup peu connus (UV Jets, Nicolas Cruel…) établis notamment en Bretagne où l’on trouvait de beaux spécimens.
Dans la 5e et dernière partie, elle propose d’aller un peu plus loin, hors de nos frontières, dans les pays de l’Est  en Afrique du Sud ou en Sibérie pour voir ce que racontent les punks là-bas.

Un documentaire passionnant signé de la regrettée Caroline de Kergariou décédée en août 2019. Elle avait travaillé  pour les magazines Rock Hebdo, Rock’n Roll musique et Rock en Stock et avait publié en 2017 No Future, histoire du punk aux Éditions Perrin.