[Netflix] Occupied : les aléas d’une série de politique-fiction en roue libre

En janvier 2020 se terminait (enfin on l’espère…) la diffusion de Occupied série norvégienne de politique-fiction, qui avait plutôt bien commencé, sous l’égide de Jo Nesbø, avant de sombrer. Revenons sur cette drôle d’histoire…

Occupied S3
Copyright Viaplay/Nordic Entertainment Group

Fin 2015, il était logique de se réjouir de l’apparition de Occupied, une Série TV norvégienne qui avait tout d’un petit OVNI : un thème de politique fiction culotté (l’invasion par les Russes, avec la bénédiction de l’Union Européenne, d’une Norvège ayant renoncé à produire du gaz sous l’influence d’un gouvernement écolo !), et la co-signature à la production du remarquable écrivain de thrillers Jo Nesbø, voilà qui promettait du neuf et du différent par rapport au tout-venant de la série US.

Et de fait, Occupied nous sembla alors une jolie réussite, malgré les prémisses improbables de son scénario, et même en mode mineur : la série empruntant au meilleur du polar scandinave (l’effet Nesbø), soit ses personnages complexes, son manque de manichéisme simpliste et de sentimentalisme, et cette sorte de noirceur atone qui en fait souvent le sel, on dépassait le niveau du thriller habituel pour générer de bonnes interrogations. Il n’était pas si difficile que cela en effet de repenser au comportement de la France de Vichy collaborant ardemment – ou au niveau des individus, de manière totalement intéressée financièrement – avec l’envahisseur, et aux balbutiements de la Résistance française, bien évidemment qualifiée de “terroriste”.

Occupied AfficheLes choses se gâchaient notablement à la seconde saison, qui s’avérait vite assez ennuyeuse en dépit (et peut-être à cause…) du rythme frénétique de ses 8 épisodes : car pour que tout cela reste au moins « amusant », aurait-il fallu que les répercussions de l’invasion russe et l’évolution de la situation soient construites avec un minimum de rigueur “politique”, sans même parler de pure et simple “logique” : or, le “scénario” (et ça écorchait déjà la bouche d’utiliser ce terme pour parler de ce que l’équipe de Erik Skjoldbjaerg et Karianne Lund nous avait pondu) échouait clairement à tous les niveaux !

Si en tant que Français, nous étions prêts à accepter l’idée d’un commissaire européen corrompu faisant passer ses intérêt financiers avant son poste (Hippolyte Girardot, qui ramait en vain pour donner à son rôle un peu de consistance…), il nous avait été difficile d’admettre ces images ridicules de jeunes manifestants dans les rues de Paris, bien loin de la réalité de nos “gilets jaunes”… ce qui faisait qu’on n’osait songer à ce qu’un Norvégien irait penser de l’extrapolation proposée dans cette seconde saison de la situation de son propre pays ! On imaginait bien par contre la souffrance que le tournage de Occupied avait dû être pour ses acteurs, laissés à l’abandon avec une seule directive : réciter des textes sans intérêt en arborant EXACTEMENT la même expression durant l’intégralité de la saison !

Et nous voilà arrivés à la troisième et dernière saison : une fois les méchants Russes partis de Norvège, de quoi pouvait bien nous parler Occupied, série définitivement en roue libre ? Eh bien, encore des méchants Russes, qui, comme on le sait, essaient désormais d’influencer les élections dans une bonne partie du monde, démocratique ou non. Si l’on rajoutait à ça les méchants nationalistes toujours prêts à prendre les armes pour défendre les valeurs “nationales” et bouter les immigrés hors de Norvège, les méchants collabos qui se sont enrichis sans vergogne pendant l’occupation (on passe assez près de la tonte obligatoire pour les femmes ayant couché avec l’occupant, comme quoi, rien ne change…), les méchants écolos qui ne sourient jamais et sombrent allègrement dans le terrorisme, on va dire que la coupe est bien pleine.

Le problème n’est pas que ces sujets politique – bien d’actualité – ne soient pas pertinents, mais que leur accumulation dans une seule intrigue, qui plus est mal écrite, médiocrement mise en scène et interprétée sans talent, donne ici en permanence l’impression d’un gloubi-boulga indigeste. Rajoutons pour être dans l’air du temps un couple lesbien en désir d’enfant et une ado rebelle et suicidaire, et on se demande comment quelqu’un a pu penser que Occupied pouvait porter tant de sujets en évitant le plus possibles incohérences hilarantes et raccourcis déstabilisants…

Sans aucune empathie pour des personnages flous aux actes régulièrement illogiques, le téléspectateur a très vite l’impression d’être largué, et ne cherche plus ni à comprendre ni même à s’intéresser au destin de nos pantins norvégiens. Lorsque la saison 3 s’achève sur une hécatombe convenue, il ne peut plus que souhaiter en avoir terminé avec cette histoire sans queue ni tête.

Eric Debarnot

Occupied (2015-2020)
Série TV franco-norvégienne de Erik Skjoldbjærg et Karianne Lund, sur une idée de Jo Nesbø
Avec : Veslemøy Mørkrid , Henrik Mestad, Eldar Skar, Ingeborga Dapkunaite, Selome Emnetu
Genre : Politique-fiction, thriller
24 épisodes de 45 minutes, répartis en 3 saisons (disponibles sur Netflix)

4 thoughts on “[Netflix] Occupied : les aléas d’une série de politique-fiction en roue libre

  1. Petite question: où peut on voir cette 3e saison? Je ne la trouve sur aucun site de streaming ( Netflix semble n’avoir mis en ligne que les 2 premières saisons). Par ailleurs Arte ne l’a pas annoncée dans son planning de diffusions séries pour 2020/2021. J’aurais bien aimé me faire ma propre opinion sur la fin de la série…

    1. Bonsoir… As-tu vérifié sur Netflix récemment ? Car c’est bien sur Netflix que je l’ai regardée, pas plus tard que la semaine dernière…

      Se pourrait-il que, suivant des critères inconnus, nous n’ayons pas accès aux mêmes programmes ?

      Tiens-moi au courant !

      Eric

      1. Étrange… je ne vois que 2 saisons en ligne. Une amie me dit qu’elle n’en voit que deux elle aussi. Netflix aurait elle retiré la 3e saison entretemps?…

        1. Alors là, nous avons mis le doigt sur quelque chose. J’ai vérifié hier soir et moi j’ai bien les 3 saisons qui apparaissent !!! ça vaudrait la peine de questionner la plateforme à ce sujet !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.