Folklords : une quête initiatique fantastique

Tout n’a pas été dit et dessiné sur les contes et légendes. La preuve avec Folklords, dont le premier tome lance une quête alléchante qui se révèlera peut-être une épopée, voire, qui sait, un futur classique de la fantaisie.

© Delcourt 2021

Au sein d’un monde médiéval merveilleux, le monde de nos contes et légendes, Matt Kindt bâtit un village perdu au tréfonds d’épaisses forêts. Le jeune humain Ansel est troublé par des visions d’un univers inconnu, qui se révèle être le nôtre. Il construit des gadgets d’inspiration moderne et porte costume et cravate, autant dire qu’il détonne et inquiète ses proches.

L’année de leurs dix-huit ans, les villageois choisissent une quête et la présentent aux anciens. Le jour venu, de mystérieux « bibliothécaires » annulent la fête. Ansel et Archer, son camarade elfe, bravent l’interdit et quittent le hameau à la recherche des redoutables folklords, curieusement traduits en maîtres-peuples.

Les premières pages évoquent Le Village de M. Night Shyamalan. Ansel relève et réussit un premier défi, son monde se révèle plus vaste que nous l’avions craint. Au fil des chapitres, la guerrière Laide et la sympathique Demure se joignent à lui. Les personnages de cette petite communauté sont bien écrits et laissent apparaitre des failles qui les rendent attachants.

Le dessin de Matt Smith est d’un parfait classicisme, que ce soit dans le réalisme du trait, la pureté de sa ligne claire ou le découpage sans surprise de ses pages. Malgré des décors moins travaillés, les très belles couleurs rappellent le travail de Hayao Miyazaki. S’il abuse des visages en gros plans, il aime ses personnages, qui sont expressifs et attachants. Le scénario nous surprend à plusieurs surprises. Chaque rebondissement est tout à la fois discrètement suggéré, parfaitement masqué, puis soudainement révélé par Matt Smith.

Alors que le secret initial n’est pas totalement levé, les dernières pages annoncent un second tome encore plus séduisant. À suivre.

Stéphane de Boysson

Folklords, tome 1
Scénario : Matt Kindt
Dessin : Matt Smith
Éditeur : Delcourt
144 pages – 16,50 €
Parution : 3 février 2021

Folklords, tome 1 – Extrait :

© Delcourt 2021

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.