5 + 5 = les disques préférés de Sven Wunder

Artiste peu connu mais hyper talentueux, le suédois Sven Wunder compose des musiques comme au temps d’Ennio Morricone avec, à ce jour, trois albums à son actif. Il se révèle être également un fin et passionné amateur de jazz.

Sven-Wunder
© JOHN HENRIKSSON

En juin 2021, Sven Wunder nous présentait Natura Morta, une troisième réalisation pour ce le compositeur suédois qui évoquera dès le premier titre les musiques de films des années 60 et 70 de Ennio Morricone et d’autres compositeurs italiens ayant œuvré pour le cinéma durant ces années là. Un album instrumental raffiné qui nous a donné envie de faire plus ample connaissance avec ce garçon à travers ses goûts musicaux.

5 disques du moment :

Krystof Komeda, Christiane Legrand – Le Départ

Un bel album de jazz cinématique enregistré avec un incroyable groupe de musiciens.

Yanti Bersaudara – Yanti Bersaudara

Une jolie pop singapourienne folklorique avec des arrangements étonnants pour trois chanteurs et un groupe pop.

Hermann Gehlen – Jazzmesse 19664

Chorale de jazz pompeuse – dans le bon sens du terme – avec un excellent batteur.

The Mike Westbrook Concert Band – Love Songs

“Love Song No. 1” est une splendide danseuse de jazz avec une grande mélodie qui reste avec vous.

The Swedish Moderne Jazz Group – Sax Appeal

Un disque de jazz suédois de premier ordre. De grands joueurs, des compositions et le son de l’enregistrement. Ecoutez “Curbits” et vous comprendrez ce que je veux dire.

5 disques pour toujours :

The Pawnshop -The Telegraph Is Calling 

La face B “My Shade” fait partie des dix meilleures chansons de tous les temps pour moi.

François de Roubaix – Les Lèvres Rouges

L’une des meilleures bandes originales de films jamais composées.

Dorothy Ashby -The Rubáiyát of Dorothy Ashby

Ce disque a tout, du début à la fin, du pur génie ! Les compositions et les arrangements sont intemporels.

Cairo Jazz Band – الجاز المصري Egyptian Jazz (également publié sous le nom de Egypt Strut)

Le jazz égyptien (et tout jazz en fait) à son meilleur. Plutôt profond et avant-gardiste.

Ennio Morricone – Vergogna Schifosi

Un de mes disques les plus écoutés, il remplit la pièce d’une si belle ambiance. Une ambiance agréable à vivre !

Sven Wunder, à retrouver sur instagram.comBandcamppianopianorecords.comopen.spotify.com