“Sales chiens” de JB Hanak : un récit inspiré par l’aventure du groupe electro-punk Ddamage

Enorme claque avec ce récit signé JB Hanak, membre du groupe Ddamage, qui raconte la vie d’un groupe underground dans les années 2000, entre passion de la musique, tournées qui virent au cauchemar et addictions en tout genre. Un road-trip en mode punk épatant !

JB Hanak
JB Hanak © Philippe Levy

Ceux qui suivent de près le monde des musiques indés depuis vingt ans ou plus n’ont sans doute pas oublié le nom de dDamage, ce groupe formé de deux frères et Jean-Baptiste et Fréderic Hanak deux petits gars de Maisons-Alfort, surnommés à l’époque “les Moutons noirs de la French touch” et qui ont connu un certain succès avec des albums (dont Radio Ape sorti en 2004, réédité en mars chez Ici d’Ailleurs) et des concerts mémorables.

14 NOV 21JB HANAK SALES CHIENS’L’histoire racontée dans le livre démarre quand le groupe signe sur un nouveau label pour un album que les deux frangins sentent plus que bien. Avant la sortie, ils partent pour une tournée en Angleterre, en Allemagne, en Italie et en France. C’est l’histoire de cette tournée qui est racontée dans Sales chiens, ou comment une bande de zicos gentiment barrés s’embarquent dans une aventure ou à chaque étape les attendent des galères pas possibles.

Basé en partie sur des faits réels, le récit nous plonge immédiatement dans l’ambiance, celle d’un van rempli de matos et de types bien décidés à faire du gros son partout où ils vont passer. On y trouve les frères Hanak bien sûr, le chauffeur Mohand, mais également Gino et Kurt, deux américains qui font du hip-hop ainsi que Dèbe, un type chelou et crasseux dont on n’est pas prêt d’oublier le portrait dessiné au fil des pages… Sans oublier Ourko, le chien imaginaire des deux frères qui les suivent partout.

Le récit de cette tournée débute par un concert en Angleterre dans un supermarché plus ou moins abandonné mais dans lequel il reste tout un tas d’objets. Un concert qui se termine en razzia et en baston générale à coups de sapin de Noël sur la tronche. L’ambiance est posée, le ton est donné.
À peine remis de cette soirée, la petite équipe part pour l’Italie et c’est là que commence véritablement les galères, avec des organisateurs foireux et malhonnêtes, des salles miteuses… bref, on a l’impression que chaque soir le groupe se fait entuber en beauté.
Pour tenir le rythme dans leur journées de dingues, nos braves gars descendent des bouteilles de whisky comme vous et moi de l’eau minérale et fument de l’herbe en quantité astronomique à tel point que chaque soir, c’est la chasse à la verdure, surtout pour Fred qui a absolument besoin de fumer pour calmer ses douleurs au dos.

Ce récit que l’on a envie de lire d’une traite, où il n’y a aucun temps mort, aucun répit, où il se passe sans cesse quelque chose de totalement rocambolesque ou absurde, dégage une énergie et une fureur totalement punk, que JB Hanak parvient magnifiquement à restituer à travers ses mots.
Car en plus d’être un musicien chevronné, ce garçon a un véritable talent pour raconter, pour nous plonger dans des souvenirs incroyables, dans la vie de musiciens underground, des crève-la-faim du rock, des enragés qui, malgré les galères, les bastons, l’argent qui n’arrive pas, relèvent la tête tant bien que mal pour repartir sans cesse vers d’autres salles de concert, pour s’offrir un nouveau shoot d’adrénaline à travers la musique, la scène, là où il se sentent le mieux.

Dédié son frère, Fred, décédé en 2018, Sales chiens est un témoignage fort, un récit plein de sauvagerie, de brutalité et de folie ; un livre à la fois drôle et touchant, chargé de rage mais aussi d’amour et de tendresse dans 280 pages bien serrées qui ne parlent de rien d’autre que l’aventure musicale d’un groupe electo-punk sillonnant les routes entre deux concerts, bien loin des paillettes, de la gloire et de la fortune.

Aujourd’hui, JB Hanak est musiciens plasticien et donc désormais auteur de roman. En 2020, il a sorti un album en compagnie de Pierre Richard dont un des morceaux évoque très directement son aventure au sein de Ddamage.

Benoit RICHARD

Sales Chiens
roman de JB Hanak
Éditions Léo Scheer
280 pages – 17€
Date de parution : 5 janvier 2022

En complément, lisez la passionnante interview donnée par JB Hanak à Mowno :

JB Hanak, la peur du vide