“Ce que nous sommes” de Zep : les transhumains n’ont pas fini de s’ennuyer !

Après Une histoire d’hommes, Un bruit étrange et beau et The End, Zep publie un quatrième album réaliste, une immersion dans le monde de demain.

 Ce que nous sommes - Zep
© 2022 Rue de Sèvres

Dans un trop proche avenir une petite poignée d’hommes augmentés a fait sécession. Dès leur naissance, ils sont dotés d’un second cerveau numérique stocké dans Databrain, un fabuleux supercalculateur qui mobilise 95 % de la production électrique du pays. Selon leurs moyens, ces richissimes transhumains disposent de fonctions plus ou moins puissantes, qui leurs fournissent des connaissances et des expériences virtuelles plus vraies que nature.

 Ce que nous sommes - ZepUn soir de fête, Constant voit son cerveau se mettre à buguer, avant d’être hacké. Hébété, il est expulsé de la ville des « augmentés ». Le jeune homme amnésique est recueilli par la belle Hazel. Nous découvrons que tous les autres humains, les « classiques », vivent « naturellement » dans les bois. À leur contact, Constant va apprendre à vivre, à connaître de véritables expériences. Il va découvrir des sensations nouvelles, travailler pour apprendre à lire, avant de tenter de recouvrer sa mémoire.

Le père du célèbre Titeuf dessine bien, c’est indéniable. Admirez la superbe couverture bleutée de son héros en apnée virtuelle, puis, en double page, la danse aquatique avec la baleine bleue. Avec une remarquable économie de moyens, il pratique une ligne claire classique et sobre aux couleurs douces.

Dans une première partie, Zep tente d’imaginer la vie absurde et oisive de demi-dieux narcissiques, individualistes et guettés par la dépression. Reclus dans leur ville interdite aux pauvres, sous peine de mort, ils ont accès à tout, sans le moindre effort… Ils semblent n’avoir rien d’autre à faire qu’à jouir de la fortune de leurs parents. La démonstration est convaincante, le lecteur en conviendra, l’avenir des hyper-riches est sombre. La démonstration pèche néanmoins par un manichéisme outrancier et surtout par une résolution prometteuse, mais trop rapide.

Stéphane de Boysson

Ce que nous sommes
Scénario et dessin : Zep
Éditeur : Rue de Sèvres
87 pages – 20 €
Parution : 16 mars 2022

Ce que nous sommes — Extrait :

 Ce que nous sommes - Zep
© 2022 Rue de Sèvres

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.