« Que reviennent ceux qui sont loin » de Pierre Adrian : les étés dans la maison familiale

Avec Que reviennent ceux qui sont loin, Pierre Adrian nous raconte avec beaucoup de délicatesse les étés dans une maison familiale en Bretagne. Un beau récit, à la fois simple et sophistiqué, mais également emprunt de nostalgie et de mélancolie.

pierre-adrian-photo-2022
© FRANCESCA MANTOVANI / EDITIONS GALLIMARD

C’est un roman à l’ambiance totalement estivale que nous offre là l’écrivain Pierre Adrian. Pour son nouveau livre – le premier dans la collection, La Blanche de Gallimard – celui qui fut lauréat en 2016 du « Prix des deux magots » pour son essai intitulé La Piste Pasolini, nous plonge cette fois au cœur d’une maison familiale.

Que reviennent ceux qui sont loinUne maison blanche en Bretagne, une maison de vacances au bord de la mer avec des hortensias et un petit portail qui conduit directement à la mer, où chaque été règne une effervescence sans pareil.
Une maison dans laquelle toutes les générations se retrouvent en août pour partager des moments de vie simples, pour goûter aux petits bonheurs de l’été, pour apprécier l’air de l’océan, manger et boire plus qu’à l’accoutumée, le tout sous le regard bienveillant d’une grand-mère qui contemple de son grand âge l’histoire de cette grande et belle famille.

Pierre Adrian nous propose un récit dans lequel il est question de souvenirs, de nostalgie, où chacun pourra sans doute y retrouver une part de son enfance. À travers cette histoire, et la description des différents personnages, l’auteur fait preuve d’un soin, d’une délicatesse et d’une tendresse infinie qui rendent la lecture tout de suite très agréable. Il ne se passe rien d’extraordinaire dans cette histoire, on n’attend pas de rebondissements ni de révélation, car ici, il est avant tout question d’ambiance, d’impressions, de ressentis et de partage au cœur de cette famille sans histoire qui vit ses étés au gré des sorties à la plage, des balades ou des repas, aussi animés soient-il.

Avec ses airs de roman proustien, Que reviennent ceux qui sont loin constituera une lecture aussi exquise que sensible, un récit à la fois intime et universel. Avec une syntaxe précise, une écriture à la fois sensible et sophistiquée, Pierre Adrian exprime avec talent ce qu’est le bonheur des retrouvailles familiales, dans une maison en plein mois d’août, où l’on peut ressentir chaque année le passage du temps qui s’écoule inexorablement.

Benoit RICHARD

Que reviennent ceux qui sont loin
Roman de de Pierre Adrian
Éditeur Gallimard
192 pages – 20,00 € / 14,99 €
Date de parution : 18 août 2022

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.