« La Liberté dans le sang » : la révolte d’une jeune femme martyrisée

Fiers d’appartenir à un peuple indomptable, les Kurdes souffrent. S’ils ont la liberté dans le sang, ils la paient fort cher, comme le montre la terrible histoire de cette femme entre France et Syrie au XXIe siècle.

La Liberté dans le sang - Kudret Gunes et Christophe Girard
© 2024 Marabulles / Girard / Gunes

Le destin du Kurdistan est cruel : ce peuple « sans terre » de 40 millions d’habitants a vu son territoire partagé entre la Turquie, l’Irak, l’Iran et la Syrie. Si ces pays se détestent cordialement, leurs différents tyrans ne s’accordent que pour massacrer leurs minorités kurdes.

La Liberté dans le sang - Kudret Gunes et Christophe GirardKudret Gunes est née en Turquie. Avouons que son scénario ne fait pas dans la finesse. Il n’épargne pas sa belle héroïne. Fille d’un émigré turc kurde et d’une française, Rojîn est enlevée, battue puis mariée de force à Paris, en 2014. Elle parvient à s’enfuir, mais se voit poursuivi par le fiancé éconduit. En quête de ses origines ethniques, elle trouve refuge en Turquie. Elle découvrira que la vie d’un militant kurde ou d’un yézédi n’y pèse guerre. Après avoir été emprisonné, battue et violée, elle passera en Syrie. La victime se fera guerrière, indomptable et résiliente, et combattra, les armes à la main, l’État islamique.

Si Kudret Gunes tirait l’inspiration originale de son scénario de la vie de sa sœur, elle a très rapidement élargi son propos en y intégrant d’autres fragments d’histoires vraies. Le résultat pèche, un peu, par l’excès de sa démonstration. Il semblerait même que la vie à Paris d’une jeune femme turque indépendante soit presque aussi dangereuse qu’à Kobané.

Après les très réussis reportages historiques MBS, l’Enfant terrible d’Arabie Saoudite et Le Matin de Sarajevo, Christophe Girard s’essaie à la fiction. Le sujet est d’importance, comme saisi par l’urgence de témoigner de la cruauté du monde, son trait rapide et fougueux se fait quelques fois imprécis. Pour autant, il sait aller à l’essentiel. Il soigne les visages de ses bourreaux, qu’ils soient policiers nationalistes turcs ou soldats de Daech, sans oublier ceux de leurs complices, dont des femmes. Il parvient alors à exprimer toute la bonne conscience satisfaite des tueurs et des violeurs, la lecture se fait alors éprouvante.

Stéphane de Boysson

La Liberté dans le sang
Scénario : Kudret Gunes
Dessin : Christophe Girard
Éditeur : Marabout
160 pages, 23,95 €
Sortie : 20 mars 2024

La Liberté dans le sang — Extrait :

La Liberté dans le sang - Kudret Gunes et Christophe Girard
© 2024 Marabulles / Girard / Gunes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.