Essex County, de Jeff Lemire

essex_county.jpg Bande dessinée fleuve et assurément un des grands moment de l’année 2010, »Essex County » raconte sur un peu moins de 500 pages le récit de la vie d’une famille sur plusieurs générations dont les disputes, les accidents et les rancoeurs ont fait s’éloigner les membres les uns des autres durant des années. Découpé en cinq grands chapitres, le livre présente un portrait croisé de personnages à  la marge, des accidentés de la vie comme il en existe des milliers au Canada mais aussi dans le monde et auxquels Jeff Lemire rend ici un bel hommage.

Récit choral, dans lequel il est bien difficile au départ de s’y retrouver entre les époques, les personnage et les liens qui les unissent, »Essex County » livre peu à  peu ses secrets, permettant ainsi au lecteur de mieux comprendre mieux le parcours de ces joueurs de hockey de talents brouillés et qui en se sont plus parlés depuis 25 ans suite au mariage de l’un des deux.
Chronique sociale tendre et amère, »Essex County » parle de la vie, de la famille, des liens fraternels et de la place que chacun occupe dans son monde, aussi petit soit-il.

Pas très gai, mais au combien touchant, ce récit qui prend son temps, qui nous apprend à  connaître ses protagonistes et à  partager leur quotidien de fortune est une incontestable et belle réussite surtout d’un point de vue narratif. Et même si le dessin, un peu rugueux au début, de nous aide pas à  pénétrer tout de suite cet univers étrange, il se révéle, au fil des pages, plein de sincérité et contribue finalement lui aussi à  faire de »Essex County » une des meilleures bande dessinées lues cette année.

4_5.gif

Benoit Richard

Essex County
Scénario & dessin : Jeff Lemire
editeur : Futuropolis
496 pages – 28€¬
Parution : avril 2010

cette critique BD est à  retrouver sur Hop Blog

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *