Alister – Mouvement perpétuel

Entre l’écriture d’un livre et le bouclage d’un numéro de Schnock, Alister est retourné en studio pour rependre les choses là où il les avait laissées il y a 5 ans avec l’album Double détente.

alister © dom garcia
© Dom Garcia

Alister et ce qu’on appelle un homme très occupé : Chef de rédac au sein du magazine grand luxe Schnock – qui rappelle chaque mois aux quadras qu’ils sont déjà vieux – animateur de l’émission Bleu, Blanc, Schnock sur Oui FM en compagnie de Mathieu Alterman, Alister est aussi l’auteur de deux livres étonnants, l’un consacré aux « bourdes dans la chanson », et l’autre aux « Méchants au cinéma ». Mais heureusement Alister n’oublie pas qu’il est aussi un chanteur pop de talent en nous proposant pour cet automne 2016 son troisième album : Mouvement perpétuel.

Alister – Mouvement perpétuel cover albumCinq années ont donc passés depuis Double détente et finalement peu de choses ont changé dans l’univers de ce dandy toujours bien calé dans sa pop 70’s, un peu rock, un peu variété, un peu « chanteur à textes » comme disent mes parents. Car c’est sûr, il aurait fait un malheur Alister sur le plateau de Champs Élysées chez Drucker, et même avant chez Guy Lux ou dans les shows de Maritie et Gilbert Carpentier, en costard à paillettes et chemise col pelle à tarte, jouant Cathédrale sur un grand piano blanc.

Au delà du cliché, de la nostalgie et des références qui collent au style d’Alister depuis le toujours impeccable Aucun mal ne vous sera fait, le bonhomme a gardé cette capacité à écrire des tubes d’une efficacité redoutable (Je travaille pour un con, Fils de…) mais également, à côté, des choses plus intimes avec par exemple le superbe Philoscaline, navigant avec toujours autant d’aisance entre romantisme, ironie et nostalgie.

Côté orchestrations et production, c’est une fois encore un sans-faute avec notamment une section rythmique qui fait des étincelles sur pas mal de titres. Sans l’aide, cette fois, de Baxter Dury mais entouré d’Hubert Salou pour le mixage, de Julien Galner à la batterie (Château Marmont), mais aussi de musiciens rattachés à Van Gogh Superstar, M83 et Autour de Lucie, Alister poursuit son œuvre pop, toujours aussi personnelle et originale, avec des chansons qu’on l’on va fredonner sans doute pendant une paire de semaines.

Benoit RICHARD

Alister – Mouvement perpétuel
Label : BMG
Sortie 4 novembre 2016

Interview avec Alister en 2008

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *