pop

Future Islands – The Far Field

Révélés à un plus large public avec un quatrième album paru il y a 3 ans, le groupe confirme nos espoirs mais aussi nos craintes avec un album kitschissime et ultra Pop.

5+5 = Grimme

En 2017, il faudra compter avec le Lyonnais Grimme et un premier album pop épatant paru chez Hot Puma. Il nous parle ici de ses disques favoris.

Da Capo – Oh My Lady

Da Capo, le projet français de Pop rare et somptueuse en mode baroque est de retour avec le splendide Oh My Lady.

Mark Eitzel – Hey Mr Ferryman

Mark Eitzel continue inlassablement de sortir des disques de folk-pop de haute tenue. Hey Mr Ferryman est ce que l’on peut appeler un très grand cru.

Alister – Mouvement perpétuel

Entre l’écriture d’un livre et le bouclage d’un numéro de Schnock, Alister est retourné en studio pour rependre les choses là où il les avait laissées il y a 5 ans avec l’album « Double détente ».

The Slow Show – Dream Darling

Il ne faudrait pas limiter Dream Darling, le second disque des anglais The Slow Show à une copie même belle des aînés The National. C’est sans doute au-delà des apparences un immense disque Pop de 2016.

The Divine Comedy – Foreverland

Voilà 25 ans que Neil Hannon avec The Divine Comedy nous balade de disque en disque. Certains relevant de la bonne pioche, d’autres d’un petit goût d’anecdotique. Foreverland se tient dans un exact entre-deux.