Howe Gelb – Future Standards

On n’attendait pas forcément Howe Gelb dans ce registre là, mais il faut bien l’avouer, cet album de jazz façon crooner est superbe.

howe gelb au piano
© quelques concerts

Le leader de Giant Sand s’aventure pour la première fois sur des terres peu familières, en tout cas loin de son registre habituel avec une suite de titres aux ambiances Cabaret Jazz, plus cosy les uns que les autres, portés par la voix de crooner d’un Howe Gelb accompagné pour l’occasion d’un piano, d’une contrebasse, d’une batterie légère mais aussi de la chanteuse Lonna Kelley.

howe gelb – future standards cover albumCar pour tour dire, on très loin ici du rock légèrement épicé du Giant Sand qui nous régale depuis tant d’années… ce qui est d’autant plus remarquable et appréciable en termes de performance quand on voit l’aisance avec laquelle le natif de Tucson passe d’un style à un autre, avec l’impression qu’il a toujours baigné dans le Jazz

Enregistré chez lui, dans son fief en Arizona, Future Standards, avec son titre ironique, est l’aboutissement d’une réflexion chez ce musicien qui, depuis bien longtemps, envisageait un jour de se consacrer au piano et de présenter quelque chose de différent, loin des musiques qu’il compose habituellement sous son nom ou avec le Giant Sand, pour revenir à quelque chose de fondamental et d’essentiel pour lui.

Mission réussie donc avec cette douceur, ce disque du soir absolument délicieux, porté par la voix grave et suave d’un Howe Gelb bluffant de maîtrise et de facilité, aux orchestrations soyeuses, aux ambiances délicates, avec comme l’impression par moment d’être dans un bon vieux film de Woody Allen.

Benoit Richard

Howe Gelb – Future Standards
Label : Fire records
Sortie : 25 novembre 2016

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *