Au pied de la falaise – ByMöko

Avec ses mini-récits plein d’humanité, ByMöko rend hommage à cette Afrique qui l’a toujours fasciné, à la fois  si proche et si mystérieuse. Une BD qui est aussi un projet choral et polyartistique.

Au pied de la falaise - ByMöko

ByMöko nous livre ici plusieurs mini-fables autour du quotidien d’un petit village africain, avec ses joies et ses peines, évoquant des thèmes allant des mythes ancestraux aux événements les plus banals, bref tous ces instants qui animent une communauté dans laquelle l’entraide jour un rôle primordial. Un premier album s’inscrivant dans le cadre d’un projet artistique trans-média.

Au pied de la falaise - ByMökoAvec cette bande dessinée, ce qui attire l’œil immédiatement, c’est ce graphisme très séduisant, tout en souplesse et en rondeur, étayé par une colorisation chaude aux tonalités tirant sur le marron. Le tout dégage une beauté à la fois sombre et lumineuse, reflétant parfaitement ce vaste continent qui fascine et fait peur en même temps, car profondément enraciné dans le culte des ancêtres et des croyances surnaturelles, où la vie est intimement liée à la mort.

Avant tout illustrateur, ByMöko, dont c’est la première bande dessinée, semble avoir mis tout son cœur dans cette œuvre, on le sent par le soin apporté au dessin et ce souci du détail dont chaque case est empreinte. A travers plusieurs récits courts, on suit ce garçonnet dénommé Akou depuis l’enfance, au moment où il vient de perdre son grand-père, jusqu’au début de l’âge adulte, tandis qu’il s’apprête à devenir le chef du village. Une succession d’anecdotes mêlant humour et poésie résume le parcours initiatique de l’enfant, qui se construit grâce aux diverses expériences vécues dans son village.

ByMöko dit avoir écrit ces petites histoires comme s’il avait composé des textes de chansons, car c’est une autre occupation de l’auteur, un peu musicien à ses heures. L’homme se révèle ainsi être un touche-à-tout, curieux de tout, mais surtout de ce continent sur lequel il n’a, chose étonnante, jamais mis les pieds. Car l’Afrique le passionne sincèrement mais il la connaît davantage à travers la communauté africaine de France.

Ce qui est mis en scène par le biais de ces mini-fables, c’est une Afrique idéalisée et intemporelle, peut-être pas forcément réaliste, mais l’auteur, un rien candide, le reconnaît volontiers, il a puisé son inspiration dans les livres qu’il a emmagasinés, fasciné depuis longtemps par ce continent. Pour ce qui est des personnages, il s’est inspiré des amitiés africaines qu’il a nouées au fil des années. Pourtant, si ces histoires se déroulent en Afrique, elles possèdent le caractère universel des fables. Des fables légères qui distillent leur petite musique vibrante d’amour et de bienveillance.

Humaniste et bâtisseur de passerelles, ByMöko, trouvant les arts « trop souvent cloisonnés », a fait de cette BD un projet choral et polyartistique, avec notamment la participation de Abdou Diouri (photographe/webdesigner), de Semmy Demmou (photographe-vidéaste) et de Tismé (musicien/beatmaker) :
Le site : aupieddelafalaise.com
Le clip : vimeo.com/user64652547
Le EP 7 titres : vimeo.com/user64652547

Laurent Proudhon

Au pied de la falaise
Scénario & dessin : ByMöko
Editeur : Soleil
Collection : Noctambule
160 pages – 17,95 €
Parution : 31 mai 2017

Au pied de la falaise – ByMöko – Extrait :

Au pied de la falaise - ByMöko

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *