Epiphania tome 1 – Ludovic Debeurme

L’humanité est aux abois et les catastrophes se multiplient. Des créatures hybrides intra-terrestres se mettent à proliférer. La fin des temps aurait-elle commencé ?

Epiphania tome 1 – Ludovic Debeurme

Après le passage d’un tsunami dévastateur, des fœtus mi-humain mi-animaux, les « mixbodies », se mettent à sortir de terre un peu partout. Dans une atmosphère délétère, la cohabitation entre les humains et ces créatures très puissantes s’annonce difficile et les émeutes commencent à se multiplier. Quand le chaos menace une humanité en perdition…

Epiphania tome 1 – Ludovic DebeurmeCe récit fantastique, dont c’est ici le premier volet, s’ouvre sur la vie ordinaire d’un couple qui cherche à retrouver l’amour au moyen d’un stage de coaching sur une île déserte, alors que leur premier enfant doit bientôt venir au monde. Mais un tsunami vient balayer subitement le havre de paix où ils séjournent, et l’homme perd sa femme dans la catastrophe. De retour chez lui, il découvre dans son jardin qu’un fœtus s’apprête à sortir de terre, alors que les chaînes d’information annoncent des cas similaires dans tout le pays. D’abord révulsé par la créature, il va décider de l’adopter et l’élever. Mais comme tous les mixbodies, l’enfant grandit très vite et possède des caractéristiques physiques qui vont l’exposer au rejet de ses camarades humains dès son entrée à l’école.

Si la thématique évoque incontestablement les X-Men (ces mutants aux pouvoirs extraordinaires qui doivent se cacher pour se protéger des hommes), celle-ci est traitée sur un mode beaucoup moins spectaculaire, davantage philosophique. La peur de la différence et le rejet de l’autre constituent un sujet on ne peut plus actuel. Avec Epiphania, Ludovic Debeurme nous ramène à la crise actuelle des migrants qui fuient des pays ravagés par la guerre et la misère, menaçant l’équilibre de nos contrées « tranquilles et prospères » en faisant ressurgir des vieux démons qu’on croyait disparus. Mais ici, contrairement à la plupart des images diffusées par les grands médias, les parias ont un visage, ils ont des peurs, des doutes, savent aussi aimer et ne demandent qu’à vivre en paix comme tout le monde… sauf si bien sûr ils se sentent menacés…

Pour ce qui est du dessin, Debeurme recourt à une ligne claire dépouillée, donnant corps à un univers qui rappelle immanquablement le Black Hole de Charles Burns, en plus lisse et dans des tons pastels un rien insipides. Mais la comparaison s’arrête là, car le scénario reste extrêmement fluide et accessible. L’auteur n’est pas vraiment un nouveau venu dans la bande dessinée, avec plusieurs publications à son actif depuis quinze ans, principalement chez Cornélius et Futuropolis. Déjà récompensé pour Lucille à Angoulême, il nous propose ici une fable très intrigante, à la fois fantastique et humaniste, qui réussit à donner au lecteur l’envie de connaître la suite.

Laurent Proudhon

Epiphania tome 1
Scénario & dessin : Ludovic Debeurme
Editeur : Casterman
104 pages – 22 €
Parution : 13 septembre 2017

Epiphania tome 1 – Ludovic Debeurme – Extrait :

Epiphania tome 1 – Ludovic Debeurme

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *