Ensemble Minisym – New Sound

Après une biographie en 2014 éditée chez Le Mot et Le Reste, le nantais Amaury Cornut poursuit la mise en valeur du travail de Moondog avec New Sound, une réinterprétation superbe d’un album de 1979, A New Sound Of An Old Instrument et prouve à quel point la musique de l’américain est encore si actuelle.

Ensemble Minisym Photo
A quoi reconnaît-on les grands artistes ? Peut-être à cette pertinence résistante de leurs compositions entre d’autres mains. Parfois même maltraitées, elles conservent une évidence et ce malgré tous les assauts. Avec Amaury Cornut et l’Ensemble Minisym, la main est dextre et experte, spontanée et fraîche. Alors pourquoi s’attaquer à une œuvre déjà existante ? Tout d’abord parce que Moondog la composa tout d’abord pour un instrumentarium pour un orchestre et non pas pour un orgue, qu’il dût se rabattre sur cette orchestration-là pour avant tout des raisons financières.

Ensemble Minisym - New SoundOn peut également considérer ce travail de l’Ensemble Minisym comme une totale relecture, une interprétation nouvelle à l’image d’une pièce de Ionesco qu’un metteur en scène va travailler sous tel angle subjectif ou encore une pièce classique qui entre les mains d’un chef d’orchestre prend telle ou telle sensibilité. Mahler plus sec avec un tel ou plus symbolique avec un autre.
Le Moondog d’Amaury Cornut et de lEnsemble Minisym est un Moondog vif et dynamique et cette formule en orchestre rapproche la musique du vieux barbu du Penguin Café Orchestra pour cette même capacité à créer une musique folklorique apatride. On l’entend amérindienne ici avec ce rythme étrange, là baroque la faute peut-être au Violoncelle de Ben Jarry croisé avec Marc Morvan (sur certains des plus beaux disques de Pop de ces dernières années) ou encore à la Vielle à Roue.

A l’écoute de New Sound, on prend pleinement conscience que Moondog, tout américain, est d’abord et avant tout un compositeur hanté par la culture européenne. Pour autant, on entend dans sa musique et particulièrement dans cette réappropriation des éléments provenant de la musique ancienne maure mais aussi de la musique médiévale comme ce précieux Logrundr In A, exquise collision entre la musique répétitive et une miniature à la manière d’un madrigal.

Car d’évidence, ce qui passionne Moondog dans la musique médiévale, c’est ce travail sur le contrepoint, cette répétition qui sublime la dramaturgie comme le tremblant Log in E. Amaury Cornut épure la musique de Moondog, la laisse à l’os, décharnée et d’autant plus sensible. Ne croyez pas ici en un seul exercice de style, une interprétation sans conviction d’une partition très écrite. Cet Ensemble Minisym va chercher au-delà de la formule et poursuit le travail entamé par le patriarche :

Faire du neuf avec du vieux, considérer donc que le matériau existant n’est qu’une glaise malléable, transformable à l’envie, mettre à distance trop de respect qui rend timide, point trop s’affirmer au-dedans de l’œuvre de l’autre mais ne pas s’oublier pour autant.

A noter qu’une grande partie du travail de l’américain n’est pas encore connue ni exploitée. Amaury Cornut travaille d’ailleurs actuellement sur des compositions inédites de Moondog, recherche qui devrait aboutir bientôt à l’édition d’un disque.

Vous qui ne savez comment pénétrer dans l’univers du Jazz, de la Musique Classique, des musiques premières. Vous que les musiques savantes intimident, Moondog vous attend, accueillant et accessible et peut-être encore plus ici avec cette relecture vivifiante et pertinente de l’Ensemble Minisym.

Retrouvez mon article de fond sur Moondog chez nos amis d’Addict Culture.

Greg Bod

Ensemble Minisym – New Sound
Label : Les disques Bongo Joe
Sortie le 08 décembre 2017

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Souscrire  
Me notifier des