A la découverte du style « tenderpunks » de la Californienne illuminati hotties

Le label underground américain Tiny Engines propose toujours un roster de qualité. Et pour ce mois de mai, la maison de disques a misé sur une artiste indie-rock prometteuse : illuminati hotties.

ILLUMINATI HOTTIES
Photo credit : Kristy Benjamin

Sarah Tudzin (de son vrai nom), illuminati hotties est une jeune auteure-compositrice-interprète qui nous vient de Los Angeles mais elle n’est pas réellement ce que l’on appelle une novice en la matière. Elle possède à son actif des années d’expérience studio pour avoir travaillé aux côtés du producteur Chris Coady (Porches, Beach House…) mais aussi sur le design sonore de la comédie musicale Broadway nommée Hamilton, ce qui en dit long sur ses compétences. Après quelques titres parus sur son Bandcamp les années précédentes, elle est définitivement prête à se jeter dans le grand bain avec son véritable premier album intitulé Kiss Yr Frenemies.

ILLUMINATI HOTTIES – Kiss Yr FrenemiesAprès une introduction éponyme calme et planante durant moins d’une minute, on se demande ce qu’elle va nous préparer. Et bien du lourd, voyons ! Car Illuminati Hotties est à mi-chemin entre power-pop et indie pop à la Los Campesinos ! Et cette fusion musicale lui sied à merveille avec des morceaux aussi bien acidulés qu’explosifs avec des riffs fuzzy et urgents comme sur (You’re Better) Than Ever, Shape of My Hands ainsi que sur Paying Off The Happiness avec sa rythmique rappelant le morceau Hey Mickey de Toni Basil. La voix bien entraînante et riche en émotions de Sarah Tudzin ainsi que sa plume racontant sa vie de tous les jours avec ses hauts et ses bas sont les principaux atouts de ce Kiss Yr Frenemies où l’on vacille entre douceur et rage avec notamment les crescendos de For Cheez (My Friend, Not The Food) et Patience.

Bien évidemment, tout n’est pas qu’agressivité au menu de ce premier album. Illuminati Hotties arrive à toucher des influences plus soft avec des notes ambient sur un ballades folk comme Cuff, The Rules ainsi que sur le final pour le moins mélancolique de Declutter mettant en avant se vulnérabilité.
Ce premier album de Sarah Tudzin est une belle réussite où elle réussit à passer d’nu statut d’employée de studio à celui de musicienne accomplie qui étend son univers avec cohérence et ambition.

Florian SONI BENGA

Illuminati Hotties – Kiss Yr Frenemies
Label : Tiny Engines
Sorti le: 11 mai 2018

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Souscrire  
Me notifier des