[VOD – DVD & Blu-ray] Ghostland : la poupée qui fait non

Ce long métrage inattendu sous la forme d’un torture porn, plongeant le spectateur dans une abîme intime,  offre un ingénieux cauchemar poétique empli de poupées de cire, de chair et de sang. Bienvenue dans Ghostland !

Ghostland Pascal Laugier photo

Cet intense cauchemar horrifique narre le destin tragique de Pauline une mère de famille qui va vivre avec ses filles Beth et Vera, une nuit en enfer en arrivant dans une demeure familiale qui va être pénétrer, dès la première nuit par des meurtriers. La survie peut commencer, traumatisante à vie. Cinéaste controversé depuis l’éprouvant et contesté Martyrs (2008), Pascal Laugier revient avec une œuvre radicale, un nouveau calvaire martyrisant dont nous sommes les témoins voyeurs.

Ghostland Pascal Laugier afficheDe par son synopsis et dès les premières séquences efficaces, le réalisateur nous entraîne sur sa route bien balisée, en forme d’hommage aux séries B des années 70’s. Sans perdre un instant, l’auteur montre une menace qui couve d’entrée sur les protagonistes, présente une vieille maison à l’ancienne qui nous ramène à d’anciennes bâtisse de l’horreur envahie par des centaines de poupées angoissantes et autres objets spécifiques, dont nos mémoires cinéphiles ont gardé des frissons maléfiques comme souvenirs. On retrouve dans l’ambiance très étudiées du décor, une importante influence de l’univers des fameux clips de la chanteuse Mylène Farmer. Pascal Laugier déploie avec brio une habile mise en scène très précise avec une grande maîtrise du cadre et utilisant parfaitement le moindre espace exigu de la maison pour accentuer le malaise et le côté oppressant de l’intrigue.

Cette réalisation brillante malgré certains jump scare un peu trop appuyés illustre avec pertinence un récit déstructuré entre le réel et l’imaginaire, faisant une belle place à l’écriture avec Howard Phillips Lovecraft comme phare littéraire au milieu de la nuit. L’auteur livre une narration intense bousculée par de nombreux rebondissements laissant peu de répit aux spectateurs maltraitants leur accoudoir face à l’efficacité des scènes effroyables, un viscéral voyage au bout de la terreur qui s’appuie sur un casting très convaincant et habité : Crystal Reed, Anastasia Phillips et Mylène Farmer

Venez pénétrez sans crainte dans ce réaliste conte cruel, douloureuse métaphore du passage de l’adolescence au monde adulte au sein de Ghostland. Effrayant. Mélancolique. Malsain. Éprouvant.

Sébastien Boully

Ghostland
Film franco-canadien réalisé par Pascal Laugier
Avec Crystal Reed, Anastasia Phillips, Mylène Farmer
Genre : Épouvante / Horreur
Durée : 1h31m
Sortie VOD : 14 juillet 2018
Sortie Blu-ray / DVD : 17 juillet 2018

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Souscrire  
Me notifier des