Voyage immobile dans les paysages du Michigan

Il nous est rarement proposé de découvrir des paysages dans le creux de son oreille, c’est un peu à cela que nous invite la compilation Pure Sounds Of Michigan aux consonances Ambient avec des artistes comme Windy & Carl ou encore John Beltran et  Waajeed.

Pure Sounds Of Michigan.

Imaginez un instant que l’on vous demande de résumer en une sensation, en une infirme particule sensuelle l’environnement qui vous entoure, votre pays, votre région… Par quoi commenceriez-vous ? Une odeur, un paysage, une image, un souvenir… Tout cela à la fois et peut-être autre chose. Contempler un paysage c’est aussi se laisser imprégner par un parfum, se laisser pénétrer par un temps qui se dilue autrement. C’est une petite musique intime et intérieure, un chant sans paroles ou alors ce sont des mots que l’on a depuis longtemps oublié, leur préférant les sens alertes.

C’est un peu de ce constat-là qu’est née l’expérience Pure Sounds Of Michigan. L’idée était ici de mêler des field recordings enregistrés sur les terres du Michigan avec des artistes du cru.  Ce qui est sûr, c’est que ces 10 longues complaintes donnent une furieuse envie d’aller se perdre sur ces territoires-là. Pourtant loin s’en faut, on ne viendra pas chercher une couleur locale piège à touristes ou des accents primitifs. La compilation évolue entre mélopées presque New Age et drones fantomatiques. On s’égarera ici dans de longues dunes sableuses ou encore là dans des forêts aux arbres sans âge.

A la base de Pure Sounds Of Michigan, tout est parti d’une proposition du conservateur du parc national du Michigan, Ron Olson qui, à l’occasion du centième anniversaire de l’ouverture officiel du centre de protection  et de ressources du département du Michigan, souhaita innover en combinant les sons familiers du parc naturel (le chant des oiseaux, les vagues qui viennent se briser sur le rivage, le vent qui siffle) et l’interprétation symbolique qu’en faisaient des musiciens de la région. Ces mêmes musiciens qui traversent chaque jour ces terres-là et s’en inspirent.

C’est à un périple long comme une journée que nous invitent ces 10 plages, une narration rythmée par les heures qui passent, du petit jour à la nuit tombée, du martèlement d’un pas discret, d’un paysage qui défile et change. Du phare de Dave Graw qui s’estompe au petit jour  à la dérive d’une île de Todd Modes, on découvre la richesse d’une multiplicité de paysages imaginaires ou bien réels, peu importe.  On se repose le long du lac Michigan au creux des Sleeping Bear Dunes (City of Sand par Nuntheless). On pensera souvent à un Leyland Kirby et son Caretaker enfin apaisés.

Imaginez l’espace d’un instant une carte qui se dévoile sous vos yeux fermés, on a vite délaissé la fureur de Detroit et nous voila perdus dans ces grandes eaux au travers des nuages. Pure Sounds Of Michigan n’est pas seulement un disque contemplatif mais il est aussi une invitation à sortir de soi et à perdre ses points de repère, à se délester du superficiel pour ne retenir que l’essentiel, la monotonie précieuse d’un pas.

Entres artistes confirmés comme Windy & Carl (entre dream pop et shoegaze), et véritables découvertes comme ce duo entre Blair French et la harpe voluptueuse d’Ahya Simone, la compilation sait entretenir une belle imprévisibilité qui maintient une attention langoureuse tout au long des dix titres. On ajoutera que cette compilation sera offerte gracieusement sur toutes les plateformes. On ne saurait donc se priver d’une telle invitation au voyage…

La beauté d’un mouvement immobile déguisé en notes…

Greg Bod

Various Artists – Pure Sounds Of Michigan
Sortie le 22 mai 2019
Label : Assemble Sound

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Souscrire  
Me notifier des