Francesco Tristano – Tokyo Stories

De ses voyages dans la capitale nippone, Francesco Tristano  a tiré l’inspiration pour ce nouvel album extrêmement varié, nourri de rencontres et d’influences diverses.

© Ryuya Amao – Sony Classical

De formation classique, le pianiste Francesco Tristano a très souvent goûté aux expériences musicales tournées vers la pop, les musiques répétitives ou électroniques comme la techno. On se souvient notamment de ses albums au sein de Aufgang, un trio qu’il formait avec le pianiste libanais Rami Khalifé et le batteur Aymercic Westrich et qui donné quelques jolis albums sortis chez Infiné entre 2009 et 2014.
C’est désormais en solo qu’il poursuit sa carrière, toujours partagé entre le répertorie classique et des créations plus contemporaines.

Francesco Tristano – Tokyo StoriesPour son nouveau projet, Tokyo Stories, il est allé enregistrer principalement à Tokyo, en compagnie d’artistes du cru comme U-zhaan, Keiichiro Shibuya et Hiroshi Watanabe. On trouvera sur cet album également des collaborations avec l’argentin Guti et le musicien français de jazz Michel Portal.
De cette somme de rencontres et d’influences, Francesco Tristano a tissé un disque aux ambiances aussi variées que multiples avec, en fil rouge, ce regard sur le Japon et sa capitale, et l’influence que cette dernière a pu avoir sur son travail de composition. En fond, on distinguera aussi par moment, l’ombre du compositeur Joe Hisashi qui a longtemps accompagné les films d’Hayao Miyazaki et de Takeshi Kitano.

Tokyo Stories comprend 16 titres pour presque une heure de musiques flirtant avec l’électronique dans des formes très contemporaines, parfois ambient (Insominia, Bokeh Tomorrow), parfois jazz comme sur Pakuch en compagnie d’U-zhaan et Michel Portal, ou alors dans des formes plus baroques comme sur Electric Mirror qui rappellera forcément les variations de Wendy Carlos pour la célèbre BO d’Orange Mécanique. On entendra également sur cet album des morceaux solo piano (Yoyogi Reset, Chi No Oto, Ginza Reprise) accompagnés parfois d’arrangements discrets. Un ensemble extrêmement nuancé qui s’inscrit parfaitement dans la veine Modern classical actuelle.

Benoit RICHARD

Francesco Tristano – Tokyo Stories
Label Sony Classical
Date de sortie : 3 mai 2019

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Souscrire  
Me notifier des