Roseaux – Roseaux II : le métissage parfait

Arès un album de reprises, le trio Roseaux s’entoure de six interprètes pour donner vie à des compostions entre Jazz, Soul, Folk et Blues. Un disque d’une finesse et d’un beauté remarquables sorti sur le label tôt Ou tard.

ROSEAUX
credit : Ojoz

Tout a débuté en 2012 quand Émile Omar, un ancien programmateur de Radio Nova, rassemble autour de lui le violoncelliste Clément Petit, le multi-instrumentiste Alex Finkin et le chanteur Soul à la voix d’or Aloe Blacc pour un album de reprises de titres plus ou moins connus (Walkng On The Moon…) sur des rythmes aux accents sud américains.  Sept années ont passé depuis ce premier succès, c’est donc presque avec surprise que l’on retrouve ce projet avec cette fois des compostions originales et un nombre d’interprètes plus important  puisqu’en plus d’Aloe Blacc, on retrouve au chant Ben l’Oncle Soul, Melissa Laveaux, Olle Nyman, Anna Majidson et Blick Bassy.

roseauxMais la grande nouveauté de ce Roseaux II c’est que le groupe a décidé de passer à l’écriture, proposant ainsi huit compositions originales et deux reprises : You Can Discover de John Martyn et Heat & Soul composé il y a une dizaine d’années par le suédois Olle Nyman et qu’il reprend dans une version différente.
Malgré la diversité des voix, il se dégage de cet album une vraie cohérence, une unité parfaite avec des interprètes au service de musiques riches et superbement arrangées, mélangeant des influences venues de divers continents : Soul, Jazz, musique africaine ou Caraïbenne, Blues, folk… tous ces styles se trouvent rassemblés dans cet écrin musical d’une grande beauté et d’une profondeur remarquable. Une impression que ne fera que grandir au fil des écoutes.

On trouvera dans ces 10 titres une poignée de singles épatants : Kaât avec sa flûte virevoltante accompagnée de la voix douce d’un Blick Bassy que l’on retrouve aussi sur le titre Ni Wé aux ambiances Jazz nocturnes et sur Libäk, sommet émotionnel de cet album avec ses voix en chorale répondant au chant tourmenté du chanteur Camerounais décidément toujours aussi impressionnant. On se régalera également avec You Can Discover, où l’on reconnaître la voix fragile de Melissa Laveaux ou encore avec très le décontracté Island avec un Ben l’Oncle Soul rappelant Bobby Mcferrin sur le fameux Don’t Worry Be Happy.

Mixé par Renaud Letang, Roseaux II s’impose comme une des belles surprises de cette rentrée 2019 dans un genre hybride et inclassable mais qui va ravir les amateurs de chansons raffinées et de musiques aventureuses.

Benoit RICHARD

Roseaux – Roseaux II
Label : tôt Ou tard
Date de sortie : 6 septembre 2019

 

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Souscrire  
Me notifier des