[Canal+] The Loudest Voice : la voix de l’Amérique conservatrice

En 7 épisodes captivants, la série de Tom McCarthy raconte le règne Roger Ailes, personnage médiatique complexe et influent qui lança en 1996 la toute puissante chaîne Fox News.

the loudest voice

Après Vice, le portrait passionnant du conseiller de George W. Bush, Dick Cheney, voici un portrait tout aussi édifiant à propos de celui qui a fait la (triste) renommée de la chaîne d’information américaine Fox News : Roger Ailes. Un homme  décédé le 18 mai 2017 à l’âge de 77 ans.

Au pays de Donald Trump, la télévision et les médias en général ont souvent facilité l’accès au pouvoir de ses favoris. Des hommes de l’ombre agissant pour la grandeur d’une Amérique conservatrice, blanche et réactionnaire.
La série The Loudest Voice se penche sur le cas de Roger Ailes, un ancien conseiller en image de Richard Nixon, Ronald Reagan et George Bush, devenu patron de la toute puissance Fox TV , network appartenant au milliardaire australien Rupert Murdoch.

Durant sept épisodes, cette mini-série produite par Showtime (Kidding, Homeland, The Affair…) nous raconte l’ascension de Ailes et de son média chéri, Fox News, qui a supplanté CNN au rang de télévision « number one » aux Etats-Unis, notamment après les attentats du 11 septembre, un drame  qui a constitué un véritable tournant médiatique et politique aux USA comme on a déjà pu le voir dans  le film Vice.
La série montre particulièrement bien les mécanismes et les méthodes sans scrupules employées par Ailes, redoutable manipulateur n’hésitant pas à diffuser de fausses informations, à créer de fausses polémiques pour faire le buzz et à entretenir des théories complotistes notamment pour faire passer auprès de l’opinion publique l’idée qu’il y avait des armes de destruction massive en Irak, afin de justifier la guerre d’Irak de 2003.

The Loudest Voice nous montre aussi la part sombre du personnage, un homme attaché aux valeurs les plus conservatrices de l’Amérique, mais surtout présenté comme un prédateur sexuel, accusé de harcèlement par bon nombre de femmes qu’il a pu croiser tout au long de sa carrière.
Magistralement interprété par un Russell Crowe en surpoids et totalement méconnaissable, Roger Ailes se révèle être un personnage aussi passionnant que terrifiant, un monstre de travail et de narcissisme, un homme que rien n’arrête et qui est prêt à tout pour asseoir son pouvoir et qui tout va mettre en œuvre durant les deux mandats de Barack Obama, pour amener à la tête du pays un homme neuf et fidèle à ses idéaux : Donald Trump.

Portrait d’un homme de médias, mais aussi d’une Amérique post #metoo, The Loudest Voice est une série très rythmée, d’une efficacité assez redoutable, superbement mise en scène par Tom McCarthy, le réalisateur de Spotlight, et également interprétée par des acteurs tous très bons.

A l’heure où en France les chaines tout info se multiplient et prennent de plus en plus de place dans le champ médiatique actuel, The Loudest Voice vient rappeler que le pire n’est pas forcément que de l’autre côté de l’Atlantique et que chez nous aussi, la télé racoleuse et conservatrice commence à se faire sérieusement entendre.

Benoit RICHARD

The Loudest Voice
mini série de 7 épisodes de 60 min
Réalisée par Tom McCarthy, Alex Metcalf
Genre : Drame, Biopic
Avec Russell Crowe, Naomi Watts, Sienna Miller…
1ere diffusion sur Showtime / Canal+ : 30 juin 2019

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Souscrire  
Me notifier des