The Brand New Heavies de retour sur Acid Jazz Records avec TBNH

Le nouvel opus de The Brand New Heavies s’avère être un bon cru, un peu copieux certes mais très digeste car, pour son grand retour dans leur label historique Acid Jazz Records, le groupe à l’éléphant s’est adjoint les services de Mark Ronson à la production.

The Brand New Heavies

Que de chemin parcouru en 30 ans pour ce groupe mythique de la scène groove anglaise, qui au même titre que Jamiroquai a popularisé à la fin des années 80 un nouveau genre, mélange de jazz, soul, funk et disco que l’on nommera Acid-Jazz. 11 albums studios, des compilations, des remix, de nombreuses collaborations et des tournées sans fin n’ont pas suffi à rassasier leur soif de création, et malgré les faibles ventes de leurs derniers albums, ils reviennent plus motivés que jamais pour proposer à leurs fans 14 nouveaux morceaux dans un ensemble disco/funk élégant et plutôt réussi.

Les 2 membres historiques du groupe (le guitariste Simon Bartholomew et le bassiste Andrew Levy) se sont donc entourés de leurs fidèles divas (N’Dea Davenport, Siedah Garrett, Angela Ricci) mais aussi de quelques invités de luxe comme l’immense Angie Stone dont on reconnait le timbre vocal sur Together ou  encore le jeune Laville, la dernière signature du label Acid Jazz Records qui pose sa voix tout en délicatesse sur la balade soul Dontcha Wanna.

Le single These Walls lancé en juillet et porté par leur chanteuse fétiche N’Dea Davenport (qui est une reprise d’un tube de Kendrick Lamar de 2015), annonçait  la sortie d’un album pour le mois de septembre rempli d’ambiances pop et disco.
C’est désormais confirmé avec des morceaux comme Dance It Out ou Little Dancer taillés pour les danseurs du samedi soir, ou la séduisante balade disco Get On The Right Side (avec Angela Ricci au micro) qui nous ramènent au tournant des années 70 et 80 quand les tenues à paillettes étaient de rigueur sous les boules à facette des night clubs.

Angela Ricci, qui est la chanteuse actuelle du groupe pour les tournées, donne également de la voix sur le mignon Stupid Love tandis que Siedah Garrett, leur chanteuse attitrée de la fin des 90’s, s’approprie Just Believe In You et le morceau très Chic it’s My Destiny.
D’autres voix puissantes s’offrent une occasion de briller sur ce disque comme Beverley Knight avec le titre qui ouvre l’album, Beautiful, un morceau disco/funk entraînant, ou Honey Larochelle sur le bon gros funk de Heat dans lequel on reconnait la patte du producteur Mark Ronson.

Même s’il n’y a pas de réelles pépites, certains morceaux comme Heat, Dontcha Wanna ou Together se distinguent tout de même d’un ensemble agréable et bien ficelé, grâce au savoir-faire de Mark Ronson et de son style funky tout en rondeur. Cela fait plaisir de voir les TBNH s’amuser toujours autant dans un registre qu’ils maîtrisent, et comme le chante lui-même Simon Bartholomew, The Funk Is Back!

Arnold PIJOT

The Brand New Heavies – TBNH
Label : Acid Jazz Records
Date de sortie : 6 septembre 2019

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Souscrire  
Me notifier des