[podcast] 1976-1985 : Manchester, les brumes existentielles

Durant une heure, Amaury Chardeau et son indispensable Juke-box remontent le temps jusqu’aux années 70 et 80 pour évoquer la scène de Manchester,  alors en pleine effervescence.

joy division
Joy Dividion © Remko Hoving

New Order, Oasis The Stone Roses, Joy Division, A Certain Ratio, The Smiths, Happy Mondays… on ne compte plus les groupes phares des années 80 nés dans cette ville du nord de l’Angleterre qu’est Manchester.
Ancien fleuron de l’industrie en Grande Bretagne, Manchester a pris de plein fouet la crise au début des années 1970, avec l’arrivée de l’ère post-industrielle et le chômage de masse.

De ces années là émergeront notamment les punks de Buzzcocks, la cold wave de Joy Division (devenu New Order), The Fall, l’emblématique label Factory Records et plus tard la salle mythique de l’Haçienda, quand arriveront les musiques électroniques avec notamment l’acid house et le son “Madchester”.

Amaury Chardeau et son indispensable Juke-box sont remontés aux sources de la musique mancunienne pour nous raconter ces groupes qui ont fait les grandes heures du rock dans cette ville éternellement partagée entre le foot (Manchester City + Manchester United) et la musique.