“About Time” : le jazz acoustique intemporel de Malcolm Strachan

C’est un premier examen solo réussi pour Malcolm Strachan, un des trompettistes de jazz les plus demandés d’Angleterre qui, après des années à tâter de tous les styles de groove, nous invite avec About Time dans son univers très personnel influencé par le label Blue Note.

Malcolm Strachan

Au départ était The Haggis Horns, un combo Britannique de jazz funk né à Leeds au milieu des 90’s en pleine vague Acid Jazz sous la houlette de 3 hommes, Jason Rae (décédé en 2008), Atholl Ransome et Malcolm Strachan et qui s’est taillé au début des années 2000 une solide réputation de backing band auprès d’artistes Britanniques comme Mark Ronson.
Ils se sont fait connaitre en 2001 en jouant les cuivres sur le fameux album Keb Darge presents The New Mastersounds du groupe Funk The New Mastersounds  originaire eux aussi de Leeds. Cette prestation les amena à être repéré et demandé par Mark Ronson pour participer à ses concerts et ceux d’Amy Winehouse.
Puis la femme de Jason, la chanteuse de Soul Corinne Bailey Rae devient célèbre en 2006 avec son premier album et c’est bien sûr avec les Haggis Horns qu’elle va parcourir le monde pendant 2 ans et donner au groupe l’occasion de jouer devant des publics toujours plus fournis.
Habitués à mélanger Jazz, Funk, Hip-Hop et même Afrobeat ils ont ensuite sortis plusieurs albums funky, crée leur propre studio d’enregistrement (Haggis Studios) et leur propre label (Haggis Records) et tout cela en collaborant chacun à d’autres projets.

Malcolm Strachan albumPour le trompettiste Malcolm Strachan, c’est avec le groupe Jamiroquai qu’il va s’éclater ensuite en participant notamment à l’écriture des parties de cuivres sur l’album Rock Dust Light Star en 2010 et à la tournée qui suivra.
Né en Ecosse, Malcolm Strachan est fils d’un musicien de jazz qui l’initia très jeune à la trompette en lui faisant écouter Art Blakey ou Dizzy Gillespie, en jouant du piano avec lui et en l’intégrant ponctuellement à son groupe de jazz. C’est donc naturellement qu’il se tourne vers ses racines musicales pour réaliser son premier album solo qu’il nomme About Time, et qu’il a enregistré en quartet avec George Cooper au piano, Erroll Rollins à la batterie et Courtny Tomas à la contrebasse, les 2 premiers étant des compères de longue date au sein des Haggis Horns.

Dans ce disque il a cherché à moderniser le son du Label Blue Note des 60’s et 70’s que son père lui faisait écouter afin de créer un jazz acoustique moderne et groovy, parfois tinté de vibrations latines (Take Me To The Clouds) et baignant même à l’occasion dans des ambiances cinématographiques (Where Did You Go ?) tout en restant fidèle à l’esprit de ses grands maîtres.
C’est une jolie réussite qui tombe à pic pour détendre nos neurones et ne plus penser au monde extérieur.

Arnold PIJOT

Malcolm Strachan – About Time
Label : Haggis Records
Date de sortie : 27 mars 2020