“The World As A Hologram” : un premier album solo percutant pour Maciek Frett

Très réussi et même assez saisissant par moment, The World As A Hologram, le premier album solo de l’artiste polonais Maciek Frett navigue entre IDM et musique industrielle.

frett
capture écran du video clip “isolation”

Moitié de Job Karma aux cotés de Aureliusz Pisarzewski et fondateur du Wroclaw Industrial FestivalFrett est le projet solo de Maciek Frett, artiste polonais œuvrant dans le monde de la musique depuis le milieu des années 90.

frett - The World As A Hologram The World As A Hologram résonne fortement avec la pandémie qui circule à travers la planète depuis le début de l’année, avec ses ambiances froides et épurées, teintées de sonorités industrielles et de vocaux chargées de désespoir et de souffrance, contrebalançant brillamment les atmosphères synthétiques que l’on retrouve tout au long du disque.

L’organique des mots est la chair qui nous relie à un monde enrobé de cuivre et de composants électroniques, de distanciation physique et d’isolation, d’urbanisme moribond et de nature ravagée.

Frett joue brillamment avec les éléments, ne sombrant à aucun moment dans la surenchère, la production privilégiant un juste équilibre entre toutes les parties. Dans sa manière de composer Maciek Frett propose des  titres dansants, bourrés d’énergie pure, mais aussi des morceaux plus apaisés, se nourrissant de martialité techno, de noirceur industrielle, d’IDM esquissée et d’ambient glaciale. Un album très fortement recommandé.

Roland Torres

Frett – The World As A Hologram
Label : Ant-Zen
Date de sortie : 4 septembre 2020