“Phantom Horse” : la kosmische musik version Mehr Null

Avec Mehr Null, le duo allemand Phantom Horse continue d’explorer consciencieusement le son kosmische musik des années 70 à travers un nouvel album composé de 6 titres riche et variés.

 Phantom Horse

Encore un aux couleurs Krautrock et kosmische musik pour le duo allemand Phantom Horse. Ulf Schütte et Niklas Dommaschk utilisent depuis 2012 – année de leur premier album éponyme, le seul à ne pas être sorti sur Umor Rex – synthétiseurs modulaires et analogiques, boîtes à rythmes anciennes, piano électrique, guitare, le tout associé divers effets de bandes afin de créer une musique sinueuse et très entêtante.

Phantom-Horse-Mehr-NullDepuis ses débuts, le duo basé entre Hambourg et Berlin a sorti trois albums sur lesquels on retrouve ce goût immodéré pour ces musiques électroniques complexes et expérimentales des années 1960-70, évoquant les pionniers que sont Harmonia, Cluster, Klaus Schulze, Tangerine Dream et bien sûr Kraftwerk mais aussi le compositeur minimaliste assez méconnu J.D. Emmanuel que le groupe cite volontiers comme influence pour cet album.

Avec ce quatrième album qui laisse pas mal de place à l’improvisation, avec des boucles mélodieuses hypnotiques et lancinantes qui vont viennent sans fin comme sur le long et imposant Constellations of Mabu, Phantom Horse propose une incursion encore une fois très concluante dans les musiques cosmiques vintage qu’ils ressuscitent avec talent dans des morceaux audacieux et délicats partant pour la plupart sur des pistes différentes.

Une démarche toujours passionnante qui rappellera ce que nous a récemment proposé, dans des tonalités différentes, le duo Pointe du Lac sur leur 2e album ou encore ce que l’on peut trouver chez Etienne Jaumet et son groupe Zombie Zombie.

Benoit RICHARD

Phantom Horse – Mehr Null
Label : Umor Rex
Date de sortie : 4 décembre 2020