Alice Gift ou l’androgynie musicale assumée

Berlinois d’adoption, Alice Gift signe Alles ist Gift, un premier album solo enregistré avec sa compagne Djamila Paris. Un disque à l’élégance pop poudrée de shoegaze et de clair-obscur.

Alice Gift
© PHILIPP BOEGLE

Si vous fréquentiez les nombreuses soirées dark berlinoises où que vous vous aventuriez du côté du Lübbener Str. 19 chez Madame Claude, célèbre bar-club situé dans le quartier Kreutzberg, il est plus que probable que vous entendiez résonner Kalter Lippenstift. Ce tube synthé-pop signé par Velvet Condom, duo français qui choisit l’exil pour Berlin en 2008, connu un réel succès underground. Le groupe devient trio et change de nom pour Liste Noire en 2015 et au retour d’une tournée américaine, le besoin d’un nouveau départ s’impose pour ses membres.

Le chanteur et guitariste Alice Gift se lance dans l’enregistrement de son premier album solo, y intègre sa compagne Djamila Paris.

Il met -presque- de côté la new-wave pour sacraliser une pop d’inspiration noisy. On descelle bien des claviers et des guitares qui usent des mêmes effets que My Bloody Valentine, les compositions esquissent une approche plus pop-rock, comme une rencontre incertaine entre Buffalo Springfield et The Horrors.

La bonne surprise provient de la voix d’Alice Gift, familière et si lointaine, qui transcende Blue Is Not Your Color, Trance Park et surtout Fatherland. Accrocheurs, ces trois titres sont représentatifs de la réincarnation opérée. Ils insufflent de la poésie noire à la pop-indie, avec des touches de guitares rouges et claviers anthracite, dont l’écriture ne s’éloigne jamais de l’évidence mélodique.

Et s’il persiste une âme cold-wave tout au long des dix titres, elle se devine sur Eutopia et Denial : séquenceurs et ambiance post-synthétique pour l’un et piano spectral mélancolique pour l’autre. Alice Gift coche l’option psychédélique, que des assauts noise n’entacheront pas sur Glow ou qui renvoie à la campagne anglaise, avec cette touche glam enjouée d’arpèges, sur le poignant Water Sign Love. Les sons maîtrisés d’effets shoegaze sont de bien beaux partenaires sur Nudity et Pygmalionne qui corroborent l’option pop d’Alles Ist Gift.

Après avoir longtemps écumé les inspirantes nuits berlinoises, Alice Gift nous offre une belle renaissance musicale crépusculaire.

Mathieu Marmillot

Alice Gift – Alles Ist Gift
Label : Cymbeline Records / No Em Blanc
Sortie le : 19 Mars 2021

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.