STR4TA – Aspects : le son Brit-Funk revisité par Gilles Peterson et Bluey

Derrière le projet STR4TA, on retrouve le Dj et producteur Gilles Peterson accompagné de Jean-Paul ‘Bluey’ Maunick, figure important du Brit-funk des années 80. Ensemble, ils signent un disque sacrément accrocheur, qui est bien plus qu’un simple hommage à ce courant musical.

Bluey et Gilles Peterson
Bluey et Gilles Peterson © photo: Casey Moore

Pendant longtemps, Gilles Peterson a été un défricheur, un passeur, ce que l’on appelle aujourd’hui communément un influenceur ou encore un digger (si l’on parle couramment l’anglais). A travers son programme radio mythique Worldwide et ses nombreuse compilations, le franco-britannique (il est né à Caen), va, durant de nombreuses années, mettre en avant des artistes issus de la scène acid-Jazz nu-jazz, néo-soul anglaise mais aussi faire redécouvrir aux auditeurs des artistes et des groupes plus ou moins oubliés comme Incognito, formation majeure de la scène Brit-funk fondé par Jean-Paul “Bluey” Maunick en 1981.

STR4TA – AspectsIl y a quelques années, Gilles Peterson fait la rencontre de Bluey et petit à petit va naitre l’idée d’une collaboration musicale entre les deux hommes avec l’intention de composer ensemble une musique en hommage au brit-funk, un courant musical anglais hérité du son disco funk US de la fin des années 70 qui mélangeait des influences soul jazz disco et pop, avec comme fers de lance des groupe comme The Blockheads, Level 42, Freeez, Hi-Tension, Atmosfear, Light of the World…Un son et un style chéri par Gilles Peterson depuis toujours mais aussi par des artistes comme Tyler the Creator.

D’abord lancé de manière confidentielle et incognito avec un 45 tours où ne figurait pas le nom des deux compères et qui fa susciter pas mal de curiosités, le projet STR4TA va ensuite déboucher sur un album enregistré en compagnie d’excellents musiciens de studio, qui sort sur le label de Peterson, Brownswood recordings.

On retrouve à travers les 9 titres de l’album Aspects tous les bons ingrédients du style Brit-funk du début des années 80, et bien plus encore, avec un groove omniprésent dans des morceaux très vifs, très rythmés, dominés par la basse, la batterie et les synthés. Le son, la production sont garantis “comme à l’époque” avec des titres aux relents disco-funk, jazz fusion 70’s qui font, pour la plupart, 5 minutes et plus, à l’image du très bon Dance Desire avec ses arrangements de flûte et de saxophones dans un style qui évoquera forcément quelques fameuses BO de Lalo Schifrin.

Après avoir longtemps été celui qui a contribué à faire la culture musicale de la génération actuelle grâce à ses programmes radio ou ses compils, Gilles Peterson reste plus que jamais impliqué dans la très effervescente scène anglaise actuelle avec le projet STR4TA.

Benoit RICHARD

STR4TA – Aspects
label  Brownswood / Bigwax
Date de sortie  : 26 mars 2021

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.