“La Part merveilleuse, tome 1 – Les Mains d’Orsay” : immersion dans un univers fantastique original

Monstre, extraterrestre, croque-mitaine, animal fabuleux, chimère, fantôme, dragon, lémure, esprit, divinité… Voici quelques-uns des sobriquets désignant LES TOUTES, les intrigantes créatures de l’étonnante BD fantastique du duo Ruppert et Mulot.

La Part merveilleuse, tome 1 : Les Mains d’Orsay - Ruppert & Mulot
© 2021 Dargaud

Oscillantes et d’une beauté sans pareille, elles jalonnent un territoire, semblable au notre, pour le plus grand bonheur de leurs observateurs. Leurs présences inexpliquées restent un mystère et laissent en suspend un certain nombre de questions : qui sont-elles ? que veulent-elles ?

La Part merveilleuse, tome 1 : Les Mains d’Orsay - Ruppert & MulotD’apparence inoffensive, il semblerait que les environnements anxiogènes les rendent agressives. Orsay, jeune adulte de 19 ans l’apprendra à ses dépens au cours d’une banale journée d’été. Suite à cette attaque inattendue, ce dernier subit des effets secondaires : ses bras mutent et peuvent désormais prendre à loisir les formes qu’il souhaite. Désireux de reprendre le contrôle de son corps, il monte à Paris dans le but de se faire examiner. Ce voyage sera ponctué par une série de rencontres le menant à la découverte d’une liberté, encore trop peu expérimentée. A travers, une histoire fantastique et poétique, Ruppert et Mulot nous amène à nous questionner sur des thèmes sociaux d’actualité : amour, écologie et surtout acceptation de l’inconnu.

Les différents protagonistes se positionnent ainsi sur ces sujets au cours de dialogue proche de l’oral pris au détour de moments d’intimité. Nous les voyons notamment débattre sur le traitement et la place des Toutes, dessinant les contours d’une probable scission au sein de cette société fictive.

Côté scénario, pas de place à la contemplation, la BD est rythmée et offre une action allant à 100 à l’heure. Elle nous transporte d’un rebondissement à un autre à travers ce personnage découvrant peu à peu le potentiel et la responsabilité qu’engendre sa nouvelle mutation. Son altération (génétique ?) est d’ailleurs mise en relief grâce à des planches détonantes. Certaines font preuves d’une violence placide déconcertante, tandis que d’autres, aux allures psychédéliques, ne sont que formes enchevêtrées et colorées. Le format de la BD, relativement grand, rend l’expérience encore plus immersive lors des passages de transformation physique ou encore de fusion avec les Toutes.

Cette énergie scénaristique et stylistique permet de capter l’attention du lecteur mais peut également paraître trop soutenue, ne lui laissant que peu de moments de répits pour intégrer l’information. Ce premier tome reste toutefois prenant grâce à la délicatesse artistique et à la maîtrise du genre fantastique de ses auteurs. N’attendez donc pas plus longtemps pour partir à la rencontre des merveilleux Toutes dont la suite est prévue pour mars 2022.

Clara Nouaille

La Part merveilleuse, tome 1 : Les Mains d’Orsay
Scénario & dessin : Ruppert & Jérôme Mulot
Editeur : Dargaud
156 pages – 22,50 €
Parution : 24 septembre 2021

La Part merveilleuse, tome 1 : Les Mains d’Orsay – Extrait :

La Part merveilleuse, tome 1 : Les Mains d’Orsay - Ruppert & Mulot
© 2021 Dargaud