5 + 5 = les disques préférés de Virgile Raffaëlli (Aldorande)

Après le beau succès du second album de Aldorande, Virgile Raffaëll, bassiste et leader du groupe, nous donne 10 albums à écouter à la suite de Deux, paru sur le label Favorite recordings en  novembre 2021.

Passionné par la scène Jazz-Funk & Fusion des années 70, Virgile Raffaëlli à la tête du groupe Aldorande rend un bel hommage aux cadors du genre dans ce second album lumineux, foisonnant et cosmique. Des influence brésiliennes (Azymuth) ou américaines (Herbie Hancock) que l’on retrouve dans sa sélection 5+5, aux cotés d’autres pépites du genre !

5 disques du moment :

Florian Pellissier Quintet – Rio – 2021 (Hot Casa Records)

Fantastique dernier album en date du quintet de notre claviériste Florian Pellissier, pont bebop entre le Brésil et l’Afrique, intense et onirique à souhait, une prise de son de dingue chez le mythique Rudy Van Gelder, un super mix de Jordan Kouby (QDS Studio), personnellement souvent sur ma platine le dimanche matin pour un réveil en douceur. “Instant Classic” comme on dit dans le milieu.

Alex Malheiros – Tempos Futuros – 2021 (Far Out Recordings)

Le légendaire bassiste d’une de nos grosses influences, le trio brésilien Azymuth. Un super disque qui navigue entre sa période solo dans les eighties, la samba jazz funk de l’époque glorieuse des seventies Azymuth, et le broken british de 2021. Un album qui parle au bassiste que je suis. “Ça groove !” comme on dit dans le milieu.

MNDSGN – Rare Pleasure – 2021 (Stones Throw Records)

Un beatmaker que j’adore ! Un voyage hyper vintage d’aujourd’hui, groovy et bien deep comme j’aime. Un album tout en mid-tempo, bien trippé, rempli de pas mal de belles petites perles, à savourer sous influence (…). “Riche en émotions” comme on dit dans le milieu.

Al Quetz – Habanologia – 2021 (StillMuzik)

Beat Making en mode cuba libre, super fusion latin hip hop classos, une approche old school 90s à la Jazz Liberators. Super projet avec notamment l’incontournable Florian Pellissier qui pose ses beaux claviers sur quelques tracks. “Pura Vida” comme on dit dans le milieu.

Setenta – Materia Negra – 2021 (Latin Big Note)

En 2021, Aldorande sort un 2e album, et Setenta son 5e. Mathieu Edouard, Florian Pellissier et moi-même officions dans ce septet latin funk depuis quelques années. C’est dans cette formation que l’idée d’Aldorande est née. Cet album écrit pendant le 1er Covid Lockdown, est un manifeste deep et funky, un concentré d’hommages et un roman seventies stchylé. “Que des beaux gosses” comme on dit dans le milieu.

5 disques pour toujours :

Herbie Hancock – Thrust – 1975 (Columbia)

Le boss de fin, le “G.O.A.T.”, la base. Herbie Hancock le magnifique. “Thrust”, ma première claque hancockienne back to mon adolescence. On peut parler de bible jazz funk. Tout est bon, tout est beau, tout est juste. Grosse influence pour Aldorande. “All time classic” comme on dit dans le milieu.

Roy Ayers – A Tear To A Smile – 1975 (Polydor Inc.)

Grosse passion pour moi, Roy Ayers est certainement l’artiste que j’écoute le plus. “A Tear To A Smile” est génial et sans aucun doute l’album de Roy le plus complet à mon sens. “Tout le monde aime les rayons du soleil” comme on dit dans le milieu.

Ahmad Jamal – Ahmad Plays Jamal – 1974 (20th Century Records)

J Dilla brought me here. Découverte récente (quelques années tout de même, mais tout de même). grâce à cet extraordinaire sample de “Swahililand” que l’on retrouve dans le “Stakes Is High” de De La Soul. ET donc, “Swahililand”, “Ahmad Plays Jamal”, à explorer, à déguster, à savourer, c’est beau, c’est grand, c’est Ahmad Jamal. “Ceux qui sachent, sachent” comme on dit dans le milieu.

Johnny “Hammond” Smith – Gears – 1975 (Milestones)

Encore un squatteur de platine. Un chef d’œuvre made in Mizell Brothers, mes producteurs préférés, pour moi leur album le plus emblématique de leur style, une mine d’or, j’a-do-rehan ! “Must have” comme on dit dans le milieu.

Tranzam – Funky Steps – 1974 (Columbia)

Toujours demander conseil à son disquaire ! Merci Melik (HeartBeat Record Store). Tu es toujours de bons conseils. Ici, musique classique à la sauce jazz funk from japan, mellotron, rhodes etc… hyper trippant, un super son, j’y reviens toujours. “Si t’as pas goûté, tu peux pas comprendre” comme on dit dans le milieu.

Aldorande – Deux
Favorite recordings -19 novembre 2021