“Le choix de Suzanne” de Christophe Tison : drame de l’amour en haute montagne

Suzanne vit une idylle torride avec Neil, son amant, jusqu’à ce que le mari trompé découvre le pot-aux-roses.  Et ce qui n’était au départ qu’une banale histoire d’adultère va se transformer en une étonnante affaire criminelle… Oui, les histoires d’amour finissent mal en général !

Christophe-tison-photo
© Francesca Mantovani / éditions Gallimard

C’est l’histoire d’une rencontre, d’une relation secrète entre Neil et Suzanne. Un homme au charme magnétique et une séduisante femme mariée pour qui tout allait pour le mieux dans son couple. Elle qui avait monté avec son mari, Fred, une entreprise prospère consacrée au développement personnel, une appli nommée CalmX créée pour le bien-être, la tranquillité et la relaxation. Tout baignait entre Fred et Suzanne, et puis un jour Neil est arrivé… et ce fût le coup de foudre, celui qui ne prévient pas, qui vous cueille, vous fait perdre peu à peu pied avec la réalité. Heureusement, Fred ne soupçonne rien de rien de cet amour torride, de cette idylle entre cet homme employé dans la société et cette femme de quarante ans aux lignes encore parfaites. On les voit souvent ensemble, ils partent en voyage pour le travail ensemble jusqu’au jour où des collaborateurs commencent à avoir des soupçons qui finissent par remonter aux oreilles du mari trompé. Et finalement ce qui n’était au départ qu’une banale relation adultère va se transformer en une incroyable affaire criminelle.

Le choix de SuzanneCar, comme il est suggéré sur le quatrième de couverture, voilà que le mari, la femme et l’amant se retrouvent à escalader une montagne en plein hiver, encordés les uns aux autres, jusqu’à ce que l’impensable se produise. Une mauvaise chute du mari va entraîner l’amant de l’autre côté de l’arrête sur laquelle marchaient nos trois randonneurs. Entre les deux hommes, au point d’équilibre, Suzanne doit faire un choix pour ne pas mourir sur place, sacrifier l’un au profit de l’autre. Un choix cruel pour une femme qui n’a pas envie de choisir, qui aime ces deux hommes intensément mais pas pour les mêmes raisons. Mais pourtant elle va devoir se résoudre à couper la corde, perdre l’un pour sauver l’autre. Une décision qui va finir par la conduire dans la rubrique des faits divers, dans un effroyable tourbillon médiatico-judiciaire.

Après Les amants ne se rencontrent nulle part (2017) Journal de L. (1947-1952), le journaliste et écrivain Christophe Tison revient ici avec un thriller, un drame aux multiples rebondissements dans lequel l’auteur aborde notamment le thème de la “Cancel culture”, phénomène assez récent évoqué de manière plus explicite encore, l’an passé, par Abel Quentin dans Le voyant d’Étampes.

Constitué de courts chapitres, Le choix de Suzanne est un court récit dans lequel la tension monte crescendo et qui se termine de manière assez surprenante avec un final qui fait écho un incroyable fait divers qui s’est déroulée en 2015… Mais n’en Tison pas plus et laissons le lecteur se plonger dans cette histoire d’amour aussi brusque qu’intense pour suivre le destin de Suzanne, dont rien laissait présager qu’il prendrait une tournure aussi dramatique.

Benoit RICHARD

Le choix de Suzanne
Roman de Christophe Tison
Editeur : Gallimard / Collection L’Arpenteur
232 pages – 19,50, 13,99 €
Date de Parution : 31 mars 2022

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.