[Starzplay] Gaslit : Martha Mitchell, la femme qui dénonça le Watergate

La minisérie Gaslit raconte L’affaire du Watergate vue à travers la personnalité de Martha Mitchell, cette femme de procureur qui n’hésita pas faire des révélations dans les médias et que l’on tenta coûte que coûte de réduire au silence.

Photo Julia Roberts, Sean Penn
Copyright © Starzplay

Nouvelle série adaptée d’un podcast, Gaslit raconte l’affaire du Watergate vu à travers le personnage de bien réel Martha Mitchellun documentaire lui est d’ailleurs consacré sur Netflix – dont le mari, le procureur John Mitchell, lié à l’affaire du Watergate, fera tout pour que sa femme soit réduite au silence.

Gaslit : AfficheSi l’on connaît à peu près tous l’affaire du Watergate, les tenants et les aboutissants de ce scandale politique qui a secoué l’Amérique des années 70 et qui a vu la démission du président Nixon en 1974, cette nouvelle minisérie réalisée par Matt Ross (Captain Fantastic) et créée par le scénariste Robbie Pickering (Mr. Robot), nous propose de revivre cette affaire sans précédent par le biais de personnages assez méconnus lié de près ou de loin au président Nixon, en premier lieu celui de Martha Mitchell, surnommée “la Cassandre du Watergate”.

L’affaire Watergate, rappelons-le, a été révélée grâce au travail d’enquête des journalistes du Washington Post, Bob Woodward et Carl Bernstein. Mais pour Gaslit, les scénaristes ont choisi volontairement de raconter cette affaire à travers le regard d’une femme : Martha Mitchell (Julia Roberts). Elle va se confier à la presse, dire ce quelle pense de la politique de l’administration Nixon tout en subissant la pression des hommes, en premier lieu celle de son mari, le procureur général John Mitchell (Sean Penn) qui fera tout ce qui est en son pouvoir pour tenter de la réduire au silence. Martha va alors devoir mener un combat sur deux fronts pour faire entendre sa voix mais aussi celle d’une Amérique qui a perdu sa naïveté et sa foi en ses dirigeants politiques.

Malgré une intrigue assez complexe et une multitude de personnages, la plupart tous bien écrits, Gaslit est une belle réussite dans le sens où elle la mérite de remettre en lumière une figue oubliée de cette affaire, une femme qui, a sa manière, fut une lanceuse d’alerte avant l’heure, prenant des positions qu’elle payera au prix fort par la suite, dans un monde dirigé alors uniquement par les hommes.

Photo Julia Roberts
© Starzplay

Aux côtés de Julia Roberts – sans fard, absolument parfaite dans  son rôle –, Sean Penn avec son maquillage épais, campe un personnage trouble et inquiétant, prêt à tout pour préserver sa carrière. Signalons aussi la présence du toujours impeccable Shea Whigham, éternel second rôle dans des séries comme Boardwalk empire ou Fargo, incarnant ici le cerveau malade, dérangé et fantasque d’un homme qui a mis en place avec un amateurisme effarant l’opération du Watergate… avec le résultat que l’on connaît.

Nouveau casino en suisse

A delà de sa dimension dramatique et politique, Gaslit c’est une série ponctuée d’humour, notamment dans sa première partie, n’hésitant jamais à souligner l’aspect grotesque de ce scandale, dans un style qui pourra évoquer le cinéma des frères Coen. Une série qui, 50 ans après les faits, continue de fasciner de par son aspect rocambolesque dans une Amérique qui mettra du temps à s’en remettre.

Benoit RICHARD

Gaslit
Série Américaine créée par Robbie Pickering
Avec Julia Roberts, Sean Penn, Dan Stevens, Shea Whigham…
Genre : Drame
8 épisodes de 55 minutes environ
Diffusée à partir du 24 avril 2022 sur Starzplay / Canal+