Le Strip-tease de la femme invisible, de Murielle Renault

striptease.jpgMélanie est une jeune fille comme les autres : elle bouffe la vie à  pleines dents. Trop, peut-être. Mélanie est très enveloppée, jusqu’à  en devenir obèse. Mais elle s’en fout, elle a des amis, sa mère, un mec qui l’aime. Du moins pour un temps. Car son apparence commence à  la peser (sic »), les regards qui changent, la télévision qui condamne forcément à  l’exclusion sociale »Cette télévision, justement, qu’adore Mélanie, c’est elle qui va frapper à  sa porte, et lui proposer la chance de sa vie : participer à  un jeu de télé-réalité où, aux yeux de tous, elle maigrirait, et pourrait subir une chirurgie plastique afin d’éliminer le trop-plein et évacuer son malaise naissant. Elle finit par accepter ce challenge et va le réussir. Maigrir, fondre à  vue d’oeil, devenir désirable, changer de peau »oui, mais jusqu’où ? Peut-on impunément modifier son corps au point de se modifier soi-même ?

Murielle Renault trace, en orfèvre, un portrait attachant comme déroutant de son héroîne. Le style d’écriture s’approprie la tranche d’âge de Mélanie au cours de ses transformations, tel un journal intime qui s’ouvrirait sur différentes périodes d’une vie. D.’abord drôle et enlevé, comme le ton d’une adolescente, le récit bascule peu à  peu vers l’humour satirique noir (avec une brillante remise en question du pouvoir des médias sur le comportement des spectateurs) pour finir en pure tragédie. Pourtant, c’est presque un sentiment de désinvolture, cette façon étrange, aérienne de surplomber ce difficile sujet du problème social du poids, qui fait toute la saveur de ce strip-tease passionnant. Car Murielle Renault ne se permet même pas de juger ses personnages, elle les met face à  leurs envies, leurs doutes, leurs espoirs, leurs erreurs surtout.

Alerte et dérangeant, jamais complaisant ni empathique, cet ouvrage pose à  nouveau le problème de l’individu face à  son image, mais aussi face au regard de l’autre. Il évoque également, avec délicatesse, ce sujet très contemporain que sont les troubles de l’alimentation chez les adolescents ou les adultes. Et la fin du journal de Mélanie, abrupte, nous laisse désemparés. Fort.

Jean-François Lahorgue

4.gif

Le Strip-tease de la femme invisible
Auteur : Murielle Renault
Éditeur : Le dilettante
Format : 12×18 cm
222 pages – 17 €¬
Publication : janvier 2008

Plus+
extrait
www.ledilettante.com

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *