Pauvres zhéros, de Baru & Pelot

pauvreszheros.jpgAprès la collection †œKSTR† c’est au tour de la collection †œRivages/Casterman/Noir† d’attirer notre attention. Il s’agit en fait de l’association des éditions Rivages et Casterman, qui va permettre d’assister à  la rencontre de grands noms de la littérature policière avec des dessinateurs actuels. Pour commencer c’est Baru qui ouvre le bal en s’attaquant à  l’adaptation,  du roman †œPauvres zhéros† de Pierre Pelot.

†œPauvres zhéros† met en scène des paumés de la vie, des reclus qui vivent tout là -bas dans la campagne vosgienne perdue et miséreuse et à  qui il n’arrive pas grand chose,  de passionnant jusqu’au jour où la disparition d’un enfant handicapé mental va mettre plus qu’en émoi les autochtones et va surtout servir à  délier les langues sur ce qui se passe vraiment à  l’intérieur de l’institution Saint Maurice d’où s’est échappé le gamin.

Dans la grande tradition du polar Pelot, †œPauvres zhéros† propose une nouvelle variation sur la condition humaine dans tout ce qu’elle a de plus noire et de plus sordide, soit ici un joli échantillon de pecnots plus abrutis les uns que les autres face à  leurs démons, à  la police et la presse »largement de quoi donner à  Baru l’inspiration, lui aussi habitué, dans ses bandes dessinées, à  dresser le portrait de ratés de la vie .
Avec son dessin sec et son trait cassé, il donne corps et relief au récit de Pierre Pelot en restituant bien ce qui fait la force et la caractéristique des romans du vosgien. C.’est enlevé, vivant, parfois dur, très noir et… ça se lit d’une traite.
Aussi noir que réussi, »Pauvres zhéros† ouvre magnifiquement une collection dont on devrait très vite reparler.

Benoît Richard

4.gif

Pauvres zhéros
Scénario : Baru & Pelot
Dessin : Baru
Editeur : Casterman
Collection : Rivages/Casterman/Noir
88 pages couleur – 15,95€¬
Parution : mai 2008

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *