Bestiaire amazonien, de François Feer

amazone.JPG Agouti, Carollia, Pian et Alouate…ça ne vous dit probablement rien, comme pour moi, avant de me plonger dans ce fantaisiste panorama de la faune peuplant la plus grande forêt du monde. L’Amazonie, son cadre sauvage, sa jungle mystérieuse, ses bêtes inconnues et mythiquement terrifiantes, ce guide, animalier décide d’aller au-delà  de nos fantasmes liés à  cette nature effrayante et de présenter des espèces rares et/ou menacées, en tous les cas, bien méconnues.

Pour ce faire, Feer utilise une méthode à  la fois pédagogique, parfois érudite mais souvent très imagée, métaphorique, remplie d’humour et de bons mots : où l’on apprend que les cris des alouates, singes hurleurs impressionnants, ont longtemps effrayé les visiteurs et autochtones de ces lieux reculés, le tatou demeure un être fragile et vulnérable sous sa rude carapace et ses violentes méthodes de chasse, la Carollia est une de rares chauve-souris à  engloutir trente-cinq fruits par nuitée, et j’en passe et des plus farfelues…en naturaliste d’un nouveau genre, l’auteur dresse les portraits d’animaux presque invraisemblables, ose des comparaisons fantasques, et nous emmène dans son monde zoophile (entendez par ce terme son côté scientifique…!) avec délectation, finesse et un enthousiasme partagé.

Cela aurait pu être rasoir, c’est passionnant.

Jean-François Lahorgue

4.gif

Bestiaire amazonien,
de François Feer
Le Dilettante
190 pages – 17 €¬
Format : 13 x 18 cm
Parution : 08 octobre 2008

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *